~En for & au fond, écho d’hors dragons ~

1 janvier 2014 § 172 Commentaires

L’an neuf guidant ma plume , c’est veuf d’une âme de fond ,
qu’aux flammes de blanche saison , résonne la corne de brume ,
là haut les vents m’allume , « quant est-il d’Hors dragons ? »
force est d’entendre le son , l’écho lui s’y consume.
Dragons_d_hors_04
~
l’Esprit livre en lumière , sa toute primaire bataille , 
matière est elle de taille ? pour l’âge du savoir faire ,
au vu d’un porte sphère , chevauchant grises écailles ,
Léman scelle en la maille , son étincelle solaire.
Dragons_d_hors_22
~
Capitaine de ma Tour & Seigneur de son Âme ,
l’Hiver ma foi s’entame , ô chant du troubadour ,
sans l’or blanc pour velours , où sang lui verse une larme ,
à l’aune de veillées d’armes , d’ascensions au long cours.
Dragons_d_hors_44
~
Déjà s’allongent les jours , s’illumine l’Oriflamme ,
le ciel est tel ma dame , reflétant l’ombre d’amours ,
 l’eau bleue & lac d’atours , se mirent en moi deux trames ,
au souvenir de ses charmes , estocade ou bravoure ?
Dragons_d_hors_55
~
Le vague des alentours , est choix des quatre vents ,
je fais vœux à présent , de ne plus ramer sourd ,
certain d’être hors concours , au cœur des éléments ,
s’éloignent en soi misant , dévoilant brise à jour.
Dragons_d_hors_11
~
De cette balade au clair , entre pierres et belle rade ,
ces mots sont pour l’aubade , remerciements s’insèrent .
A vous nobles éphémères , le sieur va sans pommades ,
dédier là sa tirade , dans le sillage d’hier.
Dragons_d_hors_88
~
Dragons_d_hors_99
~
En cet instant charnière , juste à cheval sur l’An ,
l’Onde plie nos océans , relie l’Arbre univers ,
l’Œil aux aguets d’éthers , dévoile au firmament ,
comment son âme d’enfant , sert d’ancrage à la Mère.
Dragons_d_hors_111
~
Aux nuits d’étoile polaire , en ce soleil couchant ,
ma lyre prendra le temps , d’aller vous jouer un air ,
Légendaires des sept mers , cette lune aux cerfs~volants ,
avance d’un pas de géant , l’Heure mue par la Lumière.
~
NéO~

 

~3 cernes d’hors, ornent le 4 lanterne~

6 octobre 2013 § 212 Commentaires

3cernes_d_hors_04
    ~
A vous et vôtre gouverne , errant las sur la ronde ,
« cessez donc une seconde , d’avoir l’esprit en berne, »
l’été s’éteint au terme , d’un renouveau de la fronde ,
en soie l’espoir abonde , « ô mât de ma lanterne. »
3cernes_d_hors_11
    ~
Voilà trois ans déjà , cet espace hors du temps .
aux yeux de mon vivant , contait l’or de mes pas ,
ma trame trouvant sa voix , à suivre naturellement ,
dame Rose des quatre vents , illuminant l’au delà .
3cernes_d_hors_22
    ~
Cette vie m’offrant au choix , la toute puissance des songes ,
ou bien jeter l’éponge , face à tous chemins de croix ,
loin d’ignorer leurs lois , ceint de l’essence je plonge ,
ternes & neufs sangs la ronge , Mère source meurt aux abois.
    ~
3cernes_d_hors_33
 
Ce sacrifice au mieux , portera ses fruits plus tard ,
du moins à mon regard , s’éclairent par foi les cieux ,
laissant aux noms des dieux , un fil d’ancienne mémoire ,
œuvrant de par son art , à unifier mille lieux.
    ~
3cernes_d_hors_44
 
En la béance des failles , la toile du multivers ,
regorge de légendaires , n’ayant point l’âme de taille ,
le Diable suit en détails , ma bataille hors lumières ,
se nouent en liens divers , le Graal d’autres semailles….
    ~
NéO~

~A l’ombre des tours, l’éveil se fait jour~

4 septembre 2013 § 129 Commentaires

A_l_ombre_des_tours_04
 
L‘illusion des saisons , s’enchaîne à la surface ,
Critique étant la masse , aux flux d’informations ,
Drôles de révolutions , dont les poisons sur place ,
tournent en rond dans la nasse , menaçant l’horizon.
    ~
A_l_ombre_des_tours_08
 
En mille lieux du désert , l’ancrage est sage point d’eau ,
Ce penchant pour l’écho , aux fléaux millénaires ,
Conte l’ombrage salutaire , au gré d’un long repos ,
L’astre brûlant nos peaux , métisse les fils du Père.
    ~
A_l_ombre_des_tours_11
 
L‘Alliance des éphémères , marche à part vers le haut ,
Pour ne point vivre idiot , une foi à la Lumière ,
Aux Tours bien des mystères , se forgent hors du flambeau .
A voir la voie des mots , aux anges au seuil de Mère.
    ~
A_l_ombre_des_tours_22
 
L‘œil garde un angle ouvert , sur la nature des mondes ,
Outre chemins de rondes , songe la couleur des vers ,
Pour les souffleurs d’hier , la noble matière abonde ,
Le sable mouvant nous sonde , explore tel Gulliver.
    ~
A_l_ombre_des_tours_33
 
Seule l’âme de taille altère , un tant soi peu sans toge ,
Hors du commun déroge ,où d’autres aiment se complaire ,
Par faim d’élémentaires , ces Esprit s’interrogent :
L’éternité nous loge , où défaillent nos chimères ?
    ~
A_l_ombre_des_tours_44
 
Oublions Légendaires , la censure pour un temps ,
Même à contre courant , l’Alchimiste persévère ,
Le feu couvant la pierre , l’artiste ignore seing~blanc , 
l’An neuf se montre flambant , d’ors la mesure se perd.
    ~
A_l_ombre_des_tours_111
 
Hélas mon Âge de faire , approche le mur du chant ,
La porte aux quatre vents , reste ouverte en lisière ,
Ma Lyre en bandoulière , point d’orgue du cheminant ,
Refuse d’être l’instrument , soumise aux clefs sectaires .
    ~
A_l_ombre_des_tours_66
 
Une fois marquée au fer , la chaire devient geôle ,
Gardant l’épié au sol , ses ailes au delà du verre .
L’esprit ce réfractaire , à taire l’envie d’envol ,
Brise alors ce bémol , d’une crise identitaire.
    ~
A_l_ombre_des_tours_77
 
Sa liberté de paroles , étant toute relative ,
En soie l’éveil arrive , à bord comme un symbole ,
Suivant ces années folles , dont ma croix primitive ,
Errant le long des rives , jouait du cor sur les cols.
    ~
A_l_ombre_des_tours_88
 
L‘horloge poursuit sa course , dans ma mémoire interne ,
Face aux aiguilles du terme , ma veine cherche la source ,
Sans vendre la peau de l’Ourse , faute d’un moral en Berne .
L’Astrolabe ma gouverne , sème l’Achab à mes trousses .
    ~
A_l_ombre_des_tours_111
 
Dans le Sillage aimant , de l’Une et ses reflets ,
Navigue bien des pensées , au large d’éléments ,
A fuir l’aveuglement , l’évidence reprend pied ,
Sage étoile cette alliée , guide au Nord mon sextant .
    ~
A_l_ombre_des_tours_122
 
Face aux flux miroitants , œuvrant dans l’univers ,
L’Onde tisse la toile polaire , de ce tableau vivant ,
Fontaine d’un jeu troublant , nouant l’endroit de repères ,
Belle est matrice au claire , l’oiseau de mes printemps .
    ~
A_l_ombre_des_tours_133
 
Avant la fin des Temps , justifiant l’éphémère ,
« Tu visiteras l’enfer , en tant qu’enfant fuyant , »
Hors la faucheuse se fend , d’un doux sourire amère ,
Sa griffe en un éclair , porte à faux maux passants.
    ~
A_l_ombre_des_tours_144
 
Au fil de maint détours , l’esprit toujours en quête ,
Fait fi de vains prophètes , ayant requêtes pour cours ,
Deux vers ornant ma tour , en regard de la bête ,
« Nul miroir aux alouettes , n’enchante le Troubadour. »
    ~
A_l_ombre_des_tours_155
 
Au Diable les hauts discours , sur les valeurs de lames ,
Avant de rendre les armes , nu comme au premier jour ,
L’âme vole à mon secours , sans peur à fleur des flammes ,
Hors si le monde se damne , demeure fidèle autour.
    ~
A_l_ombre_des_tours_166
 
Songe ou trêve sans pareil , l’avis est loin d’être rose ,
L’excuse métamorphose , l’atout existe en ciel ,
Au lieu de tendre l’Oreille , toute la galerie s’expose ,
A trouver porte close , une fois sonné le réveil.
    ~
A_l_ombre_des_tours_177
 
Dans l’ombre des façonneurs , l’Alliance reste de mise ,
L’Une sait sa Terre promise , tourner mal par ailleurs ,
Rendez vous aux lueurs , sa Présence s’y précise ,
Savoir demeure en Pise . où la chaise vide se meurt.
    ~
A_l_ombre_des_tours_188
 
L’éveil en vous dormeurs , est bienvenu à ce jour ,
Hors l’onde éclaire nos tours , de mille et une couleurs ,
Ce monde héberge l’horreur , comme il accueille l’amour ,
Soleil & l’Une autour , érigeons l’havre au cœur .
    ~
A_l_ombre_des_tours_199
 
En cet instant du Rêve , l’écho de vers brisés ,
Atteint l’âme éveillée , dont les saisons sans sève ,
Un beau matin s’achèvent , au son du cor usé ,
Son arbre de vie mort né , au renouveau s’élève.
 
    NéO~

~Rose & Vaillant, Alliance & 6ème sens~

21 juillet 2013 § 93 Commentaires

Rose_et_vaillant_alliance_04
 
Hors des monts du Midi , la Vie montre ses dents ,
Au delà de quarante ans , mon âme est pleine d’envies ,
S’émerveillant chaque nuit , des lumières du Vivant ,
Ce clair~obscur du Temps , entre deux tours séduit .
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_11
  
Une Foi en corps relie , l’échappée belle aux vents ,
Dame Rose m’accompagne en , au cœur de l’Alchimie ,
Nous voilà onze amis , sur d’hauts sentiers grisants ,
A fleur des éléments , au seuil de cette magie.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_22
 
Hors l’Alliance se poursuit , en prenant là hauteur ,
Au travers des couleurs , l’indicible se produit ,
Ce monde d’émaux fleurit , se teinte de jolies sœurs ,
Rien d’étonnant d’ailleurs , tant l’onde semble infinie .
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_32
 
Au refuge d’avant nuit , les champs de l’enchanteur ,
Chantent en voie mille lueurs , « ô chœur de mes écrits » ,
J’en aime le moindre bruit , résonant en demeure ,
D’un lac d’Anthème sonneur , d’une veillée d’âmes ici.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_33
 
Mon corps vaillant fait fi , des maux superficiels ,
Aussi légère soit~elle , ma rose en l’âme gémit ,
Où la lumière s’enfuit , chaque fleur pour l’essentiel ,
Accueille alors l’éveil , pour l’élève averti .
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_44
 
Au cœur de ce réduit , chaque être porte son soleil ,
L’Univers tend l’oreille , en toutes ses galaxies ,
Nous sommes au sein d’esprits , à nul autre pareil ,
Evoluant sous ce ciel , perclus en théories.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_53
 
Hors à mon humble avis , la parole ne vaut rien ,
Sans vivre au moins le lien , juste une foi dans sa vie ,
Ce chemin d’alchimie , embrase à portée de mains ,
Par le feu du divin , le froid régnant sans lui .
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_51
 
Depuis des lunes je fuis , ce monde courant sa fin ,
Cherchant à voir enfin , une neuve porte de sortie ,
Sans être de dernière pluie , l’Une veille sur son écrin ,
Face au déluge lointain , se profile bien des bris .
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_55
 
Clef de voûte à la lumière , étendard de l’Alliance ,
Rose & Vaillant dans l’anse , s’unissent pour l’éphémère ,
Marchant cette fois envers , entrant en résistance ,
Hors Quêtes de connaissances , agissent les Légendaires.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_66
 
Au delà d’un sixième sens , l’existence même de Mère ,
Traverse en un éclair , nos murs d’indifférences ,
Sa Nature reste une chance , tel un haut rayon vert ,
Perçant l’antre en matières , d’éléments sous silence.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_77
 
Au fil d’une telle avance , la montagne amplifie ,
L’écho des songes enfouis , à fleur des parois denses ,
Hors vivre n’est point une science , mais un état d’esprit ,
En nous sommeille le fruit , d’une once de résilience.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_88
 
Face à ce vide immense , le marcheur peut conter ,
Des faits d’histoires tissés , évitant nombres d’errances ,
Où l’étoffe par vaillance , affronte l’adversité ,
Rose de mémoire aînée , parle aux vents de sa Lance.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_99
 
Sur la route de Susanfe , le pas d’Encel dansait ,
Invitant sous ses traits , nos pieds à la prudence ,
Sans porter l’indolence , l’œil le trouve aux aguets ,
Inutile en effets , de jouer avec malchance.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_101
 
Vaillant reprit ses sens , près de la roche dorée ,
Jouant de leurs reflets , l’une par intermittence ,
Compose avec aisance , au gré d’hivers cernés ,
Un monde où s’accrocher , approche de la nuance.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_103
 
Hors rien ne sert je pense , d’attendre une réaction ,
Toute chose œuvre dans le fond , durant son existence ,
A faire de sa croyance , un choix sans illusions ,
Telle l’empreinte des dragons , Au deçà de mon enfance.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_104
 
La marque des temps nouveaux , sublime ces grands royaumes ,
Hors de la main des Hommes , elle forge d’anciens joyaux ,
Sa nature sur les hauts , par les saisons transforme ,
Ceux dont le pic de forme , leurs fait changer de peaux .
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_111
 
Une foi en corps s’en faut , à voir dont l’Une colore ,
Son territoire du nord , avec d’ors oripeaux ,
L’artiste aimant là haut , nous rendre envieux de son sort ,
Comment craindre la Mort ?, au vu d’un tel Tombeau.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_122
 
Un nouveau jour s’élève , le dernier pour ce tour ,
La Haute cime au long cours , voit où le songe s’achève ,
Au pied du col ma trêve , fût brève mais de bon secours ,
Car du chapeau toujours , dame Rose salue mes rêves .
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_133
 
Susanfe au nom du col , ouvre mille et un sésames ,
Passage de bien des âmes , il mène suivant l’éole ,
Vers les géants au sol , touchant du doigt la trame ,
Nous laissant sous le charme , d’une mythique farandole.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_144
 
Marchant au bord de l’abîme , tout en guettant l’orage ,
L’Haute cime dans notre sillage , devient le but ultime ,
Hors nos promesses s’arriment , à revenir en sages ,
Pour un futur voyage , où l’accord en soi prime .
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_155
 
Au cœur d’un beau pierrier , l’humeur tend à la fête ,
Nous garderons en têtes , ce gage particulier ,
Celui de savoir lier , roches tendres et dures arêtes ,
Pour parvenir en Quête , à toutes choses unifier.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_161
 
Hors l’Onde dans son reflet , relie l’entre deux mondes ,
En soie juste une seconde , demeure au mieux cette clef ,
Ouvrant pour y songer , d’autres vies en la Ronde ,
Où la Magie abonde , nos racines sont plongées .
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_166
 
A l’aube d’un nouvel âge , ma tour augure en for ,
De faire un brin d’efforts , pour ne point faire barrage ,
Dame Rose à son ouvrage , d’azurs sait réconforts ,
Vaillant au son du cor , loue d’alliance son courage.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_177
 
Une fois encore la croix , croise en chemins ma ligne ,
Au delà d’un simple signe , elle illumine ma voie ,
Ce fil au son du bois , demande à Rose d’être digne ,
De source à l’Origine , Hors du Col du Jorat .
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_188
  
Au vu d’une course folle , si loin d’antique Provence ,
L’Onde porte à l’évidence , l’Alliance en premier rôle ,
Ces liens unissent symboles , au fil de providences ,
Aux compagnons de cette chance , Vaillant offre son épaule.
    ~
Rose_et_vaillant_alliance_199
 
Quand à NéO~ l’heureux , de n’être plus à part ,
Son âme devenue miroir , reflète une voie pour deux ,
L’Alliance en corps noueux , donne au sommet de son art ,
L’envie d’être sur le quart , sans jouer un double jeu.
    ~
    NéO~
    ~

Bel été Légendaires….

~Une foi à la lumière, l’atour du paradis~

25 juin 2013 § 145 Commentaires

Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_04
 
Tournant le dos au blanc , du loin de sa masse nord ,
Nous partîmes dès l’aurore , cueillir à pas de géant ,
En la demeure du temps , la rose des chercheurs d’hors ,
Celle donnant songes aux corps , en voûte par éléments .
    ~
Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_11
 
Dame chance au rendez vous , souhaitée depuis des lunes ,
De bonne heure fait fortune , sans aucune faute de goût ,
Tissant de bout en bout , vers chacun son rêve diurne ,
Cette foi en cause commune , l’augure roi désavoue.
    ~
Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_22
 
La clef de vert vivants , lors d’un séjour sans bris ,
Aux portes du Paradis , ouvre nos regards vaillants ,
Dehors le nez au vent , l’arche est ceinte d’énergies ,
Ce fil d’Ariane relie , aux tours les cheminants.
    ~
Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_55
 
Dans le sillage des ans , le pas sage sert de lien
Compagnon transalpin , l’ancien en soi prudent ,
Sur ces terrains glissants , d’audace guide nos chemins ,
Face à notre ange gardien , s’efface le mauvais sang .
    ~
Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_66
 
Hors deux cordées de quatre , font nombre d’infini ,
Une boucle alors relie , ceux dont l’étoile aime battre ,
Sous les rayons de l’astre , au rythme de l’harmonie ,
« Ecouter l’onde d’autrui , évite en ronde désastres « 
    ~
Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_77
 
L‘Or blanc reste à ce prix , son cours ma foi sous vents ,
Se fixe au fil du Temps , à l’ombre du Paradis
L’ailleurs se pare ici , de mille reflets changeants ,
Au seuil de l’enchantement , blanche tour est pure Magie.
    ~
Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_88
 
Sa vue m’inspire folie , à vivre passionnément ,
Tel aimer l’isolement , à fleur du paradis ,
Le cœur donne à l’envie , toujours un bleu mordant ,
Nuages sont d’océans , ma muse une île à vie.
    ~
Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_99
 
Au point d’ancrage joli , la madone veille aux trois ,
Son port d’attache au delà , transforme l’étoffe ainsi ,
A ceux revenant d’ici , se greffe le don de soie ,
Parfois à portée de bras , être son héraut suffit .
    ~
Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_111
 
Loin de tenir la corde , en matière d’alchimie ,
Mon âge de faire ici , trône au sommet de la horde ,
Nul bruit sème la discorde , l’oiseau y fait son nid ,
Au bref instant de répit , mon âme dragon s’accorde.
    ~
Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_122
 
Chapeau bas les ami(e)s , grand merci simplement ,
Cette course naturellement , l’air de rien justifie ,
Un petit brin de poésie , à la mémoire d’écran ,
Son total bienveillant , soigne nos cuirs endurcis.
    ~
Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_122
 
Croisant non sans soucis , à pied la mauvaise neige ,
Notre bonne humeur s’allège , tout en gardant de l’allant ,
Si certains sans un cri , font mine de faire semblant ,
D’autres sont donnés partant , ayant compris le manège.
    ~
Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_144
 
Etoile ou sortilège ? Victor en Italie ,
Vestige d’une saine magie , résiste à l’état de siège ,
Sans aucun privilège , nous étions juste bénis ,
Demain sera Mont pourri , loin d’être le Florilège .
    ~
Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_155
 
Le ciel porte en emblème , le feu d’une alchimie ,
Plongeant au delà des nuits , un septième à la belle ,
Ce parcours si réel , à tout jamais s’inscrit ,
Au cœur de sept amis , dont la voie s’entremêle .
    ~
NéO~
Hors_du_Temps_l_atour_du_Paradis_177
 

~Alchimie & marche, l’Arche du Paradis~

21 juin 2013 § 51 Commentaires

Grand_Paradis_2007
 
 
Le Temps de vivre au~delà , poursuit ailleurs son cours ,
A nouveau pour ma Tour , un monde s’ouvre pas à pas ,
Au Seuil par don de soie , l’Onde dore lueur des jours ,
Où marche le troubadour , les mots cheminent en croix.
~
Sous quatre lunes cette foi , en l’Arche du Paradis ,
Par les hauts réunit , nombre d’hérauts prennent voie ,
Dans ce pays de rois , l’âme rose des vents à vie ,
Demeure source d’Alchimie , tant l’élément fait lois.
~
En mue depuis des mois , je soigne l’hors de ma vue ,
Dame Muse cette inconnue , au gré des pauses flamboie ,
Loin des cités de la joie , son feu entre aperçus ,
Déclare sa flamme au mû , par cette quête d’autrefois.
~
« Ô Graal j’ai fait ce choix « , parcourant ciels & terres ,
Gardant pour la Lumière , une sainte alliance en droits ,
Aux nuits jetant mille froids , l’aurore offre l’univers ,
Dans le sillage d’hier , le Blanc des vers est Mât.
~
NéO~
~
Bien à vous Légendaires….
Arche_du_Paradis_444

 

~Hors Lumière, s’éveille le géant vert~

19 mai 2013 § 121 Commentaires

Hors_lumière_les_terres du_géant_vert_04    ~  
Jamais ô grand jamais , les mille visages de l’onde ,
N’auront entre deux mondes , soufflé ce vent mauvais ,
Hors printemps sous ces traits , là~haut nuages abondent ,
Le ciel lâchant sa bonde , sur mes vertes vallées .
Hors_lumière_les_terres du_géant_vert_11
    ~   
Rien ne sert en effets , d’aller contre son temps ,
Dès la tombée du jour , sur les flancs du Jura ,
Nos voix semblent s’accorder , pour à pas de géant ,
Faire au delà un petit tour , dans la cour d’arbres rois .
Hors_lumière_les_terres du_géant_vert_22
    ~
Hors la vue vaut le détour , aux couleurs du changement ,
La Magie opérant , comme une issue de secours ,
A voir cet ouvrage lourd , se découper finement ,
Ma muse en l’élément , réveille son libre cours .
Hors_lumière_les_terres du_géant_vert_44
    ~
Venant croiser chemin , au sortir du sentier ,
En belle rencontre d’orée , cet hêtre hors du commun ,
Forme un alliage serein , à la lumière des fées ,
De part et d’autre cerné , en regard du Divin .
Hors_lumière_les_terres du_géant_vert_55
    ~
Dans la forêt ancienne , l’esprit se laisse hâler ,
Il fait bon respirer , en cette fin de semaine ,
Où la vie nous emmène , nous sommes tous nouveaux~nés ,
A la Source des années , seule compte en soi la veine .
Hors_lumière_les_terres du_géant_vert_66
    ~
Au delà du phénomène , le climat va changer ,
Sans y être étranger , mon âme y voit en chaînes ,
Une laisse de longue haleine , dont chaque maillon brisé ,
Egale en ses reflets , aux bleus d’un ciel de traîne .
Hors_lumière_les_terres du_géant_vert_69
    ~
Dame chance de notre coté , nous épargne pour la peine ,
La pluie étant gardienne , ces temps sur le sommet ,
Aux neiges à ses crochets , se trouve une clef ancienne ,
Dont la Nature souveraine , demeure l’Arche sacrée .
Hors_lumière_les_terres du_géant_vert_77
    ~
L‘alliance de ses veilleurs , au cœur de faune & flore ,
Sait la boîte de Pandore , ouverte en maint facteurs ,
Hors il suffit d’ailleurs , d’une inconscience en sort ,
Pour déclencher à torts , un avenir sans lueurs .
Hors_lumière_les_terres du_géant_vert_88
    ~
L‘espace donne au marcheur , une autre vision des choses ,
Ce Monde métamorphose , par l’envie sa grandeur ,
En lieu et place affleure , non l’alchimie d’une cause ,
Mais bien par overdoses , mille chimères de douces heures .
Hors_lumière_les_terres du_géant_vert_99
    ~
Du flot de mes pensées , sans perdre la trame des sens ,
J’aime l’onde en résonances , avec ses hauts piliers ,
Ce géant réveillé , m’accorde en soi une danse ,
Son corps ma foi immense , me sert de marchepied .
Hors_lumière_les_terres du_géant_vert_101
    ~
L‘effort faisant s’élever , ma mue un brin d »avance ,
Cède là son grain d’enfance , contre une teinte colorée ,
Aux vers souvent cités , l’adversité nuance ,
« Au sein de nos différences , réside l’éternité . »
Hors_lumière_les_terres du_géant_vert_133
    ~
Mon âme en Liberté , trouve à mesure son anse ,
Fuyant l’evanescence , pour ma tour distinguer ,
Ce jour allant tourner , la brume se fait plus dense ,
Couvrant l’itinérance , du simple passager .
Hors_lumière_les_terres du_géant_vert_144
    ~
L’Une en l’arbre perchée , veille à vie sur le temps ,
Parfois se dévoilant , dans la soie d’un reflet ,
Sur le seuil aux aguets , mon Œil n’est point mourant ,
Prenant part au Vivant , au monde de sa Cordée .
    ~
NéO~

~Juste 1 Seconde , Entre 2 Mondes~

29 mars 2013 § 150 Commentaires

Juste_une_Seconde_Entre_deux_Mondes_01
    ~
A fleur de l’éclaircie , au cœur du pâturage ,
L’étoile semble rendre au mage , une branche de sa magie ,
Hors la vie lui sourit , quand l’onde dans son sillage ,
Inonde de verts passages , un brin de mélancolie.
Juste_une_Seconde_Entre_deux_Mondes_02
    ~
L‘Hiver dans ses tons gris , laisse les teintes du vivant ,
Filer vers le Printemps , rêvant de champs fleuris ,
Déjà l’hors blanc s’enfuit , le long des vallons francs ,
Le val dore son géant , aux flancs mille fois meurtris .
Juste_une_Seconde_Entre_deux_Mondes_03
    ~
J‘y viens nouer le Lien , ma main posée envers ,
Mon âme prête au transfert , s’évertue pour le Bien ,
Face aux siècles de l’Ancien , ma muse en jeune première ,
Ecoute ses mots charnières , chantant ce vieux refrain .
Juste_une_Seconde_Entre_deux_Mondes_04
    ~
« Ce Monde est sur le seuil , Ta chance au fil du jour ,
La nuit entre deux tours , voit la Ronde faire son deuil ,
Voilà le Temps des Feuilles , Ouvre l’œil troubadour ,
Ta lyre en libre cours , lit ses Lignes en recueils . »
Juste_une_Seconde_Entre_deux_Mondes_05
    ~
Puiser en Hors cette Force , demande en parallèles ,
D’être Ancré au réel , à fleur du chêne à bosses ,
A même Au delà de l’écorce , d’entendre l’universelle ,
Son Chant soigne les séquelles . des êtres de sèves & d’Os .
Juste_une_Seconde_Entre_deux_Mondes_06
    ~
Au pied de l’arbre des noces , juste après la passerelle ,
Ce val garde la part belle , inscrite dans l’âme des gosses ,
Sans tambours ni carrosses , l’Une œuvre pour l’essentiel ,
Unir en terre & ciel , nos racines à l’écorce .
Juste_une_Seconde_Entre_deux_Mondes_07
    ~
Seconde offre en Miroir , un autre regard au vent ,
Celui des éléments , n’ayant rien d’un Hasard ,
D’ailleurs reste un savoir , une fois l’esprit au banc ,
Révélant l’enchantement , enfouit dans notre mémoire .
Juste_une_Seconde_Entre_deux_Mondes_08
    ~
Son fruit demeure un phare , éclairant simplement ,
Les pas du cheminant , errant dans ses couloirs ,
Le virtuel pour un quart , devenant complément ,
Accompagne le vivant , mais jamais n’accapare .
Juste_une_Seconde_Entre_deux_Mondes_09
    ~
Promenant mon Avatar , en ce jour de Printemps ,
L’équinoxe marque mes ans , d’un éveil sur le Tard ,
Ce lieu chargé d’histoires , m’invite au recueillement ,
Mon Qi se ressourçant , d’énergies vibratoires .
Juste_une_Seconde_Entre_deux_Mondes_10
    ~
Sous la voûte mes amarres , perçoivent cet océan ,
Dont l’Univers si grand , sert les vestiges d’un art ,
Créant au chevet du noir , une toile de cheveux blancs ,
Où l’Âge est grisonnant , l’étincelle cerne les Moires .
Juste_une_Seconde_Entre_deux_Mondes_11
    ~
Ma mue s’achève lentement , pour une année Lumière ,
Les signes sont légendaires , au dehors de l’écran ,
Couvrant naturellement , mes heures passées Hier ,
Dans le sillage de tiers , dont j’aime le raisonnement .
Juste_une_Seconde_Entre_deux_Mondes_12
    ~
Je reviens tout doucement , comme citoyen de l’Onde ,
Faire le Lien entre Mondes , au gré des affluents ,
Ma vision va de l’avant , Hors dame nature nous sonde ,
Là où le cœur abonde , Uni vers est l’aimant .
     ~
    NéO~

~Rose & Vaillant, le Cinquième Elément~

21 décembre 2012 § 185 Commentaires

Le_Cinquème_Elément_11
 
Le Temps se Joue des Tours , Comme la Nuit des Amants ,
Depuis l’île Hurle aux Vents :  » Osez en Libre Cours  » ,
Vivez Enfin le Jour , Cessez d’Être Deux Enfants ,
Assez Versé de Sang , l’Anneau a Soif d’Amour .
    ~
Le_Cinquème_Elément_22
 
Vaillant sécha ses Larmes , sur le Tombeau de Rose ,
Quand Importe la Cause , l’Hiver décor le Drame ,
L’Automne y perd son Charme , Ses Cheveux Blancs Reposent ,
Après Métamorphoses , A Fleur d’un Matin Calme .
    ~
Le_Cinquème_Elément_33
 
Pour en Dénouer la Trame , le Deuil est Salutaire ,
Dans le Sillage d’Hier , sur les Pas de la Dame ,
L’Homme irait Chercher l’Âme , au Cercle de l’Enfer ,
Trouvant en Âge de Faire , La Clef Valant Sésame .
    ~
Le_Cinquème_Elément_44
Se Battre pour la Lumière , Demande à l’Hors Alliance ,
Au Delà d’une Quête de Sens , l’Esprit doit Savoir Faire ,
Le Vide Auprès de Mère , Faire Terre tout ses Silences ,
Nul n’a de Seconde Chance , sans Espoirs Éphémères .
    ~
Le_Cinquème_Elément_55
 
La Mort depuis Longtemps , Rôdait d’Ombres sur ces Terres ,
Je ne puis t’aimer Entière , sans me connaître Vraiment ,
Qui est Tu mon Enfant ? Pourquoi Donc ses Mystères ?
A Poursuivre des Chimères , Tu Perds l’Hors de Ton Temps .
    ~
Le_Cinquème_Elément_66
 
Pour Entrevoir l’Envers , l’œil se doit d’être Perçant ,
Sans Faire Don de son Sang , Nul ne Revient de l’Enfer ,
Hors Rose était aux Fers , sa Cellule un Néant ,
En Absence d’Éléments , Le Vœu Reste Arbitraire .
    ~
Le_Cinquème_Elément_77
 
Sur le Seuil de sa Pierre , Le Philosophe Errant ,
Sans Rentrer dans le Rang , Mène sa Quête Aurifère ,
L’Espace Demeure Ouvert , Mais Pour Combien de Temps ?
La Porte du Questionnement , s’Ouvre en Epoque Charnière .
    ~
Le_Cinquème_Elément_88
 
Que Veux Tu Légendaire ? La Mère ou bien l’Enfant ?
Quand l’Âme Souffre le Tourment , l’Esprit à Vif est Nerf ,
Dès l’Hors Comme à la Guerre , Les Clairs en un Mouvement ,
Abrègent Naturellement , Par l’Envoi du Tonnerre .
    ~
Le_Cinquème_Elément_99
 
« Ton Nom est Lucifer , Prince des Ambivalents ,
Le Mien étant Vaillant , Au Chœur de l’Univers ,
Souviens Toi de Vesper , l’Astre au Soleil Couchant ,
Prends Mon Âme sur le Champ , En Mars mon Sang Libère « 
    ~
Le_Cinquème_Elément_100
 
Le Vil n’est point Lumière , l’Ancienne l’a Fait Mordant ,
Sa Lame sans Enchantement , Traverse Lentement ma Chère ,
Les Maux se Font Plus Clairs , Sa Mue Suit le Serpent ,
D’Abord l’Environnement , Ensuite l’Essence de l’Air .
    ~
Le_Cinquème_Elément_111
 
L‘Île m’éloigne du Désert , Mon Choix les Jours Suivants ,
Par Foi & Librement , Voit s’approcher l’Hiver ,
Deux Fleurs à la Lumière , Au Pied de la Tour d’Argent ,
S’épanouissent Vaillamment , Conscientes de l’Éphémère .
    ~
Le_Cinquème_Elément_122
Au Delà Songe le Roi Cerf , Dans les Bois du Levant ,
Son Enfant d’Hors Maintenant , Rêve Auprès de sa Rivière ,
Court Une Voie Solitaire , En Quête d’un Vert Printemps ,
Sa Langue Naît Étrangère , Aux Yeux des Malvoyants .
    ~
     NéO~

~Mue d’Automne,l’Une vue Hors Norme~

4 novembre 2012 § 184 Commentaires

                           ~
                    Hors Saison d’Hier .
                    Au Cœur Même de l’Arche ,
                    Le vent Joue avec les Feuilles.
                         
                           ~
                    Cette Lumière du Jour .
                    Le Vivant en Marche ,
                    Trois Sentinelles ouvrent l’Oeil.
                           
                           ~
                    L‘Astre est au Zénith .
                    Bois Flottés , Pont d’Hors ,
                    l’Echo d’une Âme sur le Seuil.
                          
                           ~
                    Souffle de Saison ,
                    Mouvements de l’Onde,
                    le Courant emporte son Deuil .
                          
                           ~
                    L‘Eté sent la Mort .
                    Tapis Rouge de Rigueur ,
                    La Forêt pleure son Cercueil .
                          
                           ~
                    La Fraîcheur du Temps .
                    A Gorges Déployées ,
                    L’eau se Faufile sans Ecueils .
                          
                           ~
                    Belles Lueurs d’Automne.
                    Pied au Paradis ,
                    Sœur , Grand Merci pour l’Accueil.
                         
                           ~
                    Hors , Entre deux Mondes .
                    Champignons à Foison ,
                    Juste un Palier vers Là Haut .
                         
                           ~
                    Nuages d’Horizon ,
                    Sillage d’Alchimie .
                    Reflets sans Paroles vous Tous.
                       
                           ~
                    L‘Oreille des Géants ,
                    L’Eveil n’attend Pas .
                    Sa Nature , Notre Libre Cours .
                        
                           ~
                    Et la Lumière Fut ,
                    Vision Ephémère .
                    Diamant Vert , Fleur du Silence.
                       
                           ~
                    Seconde Chance en Terres ,
                    Naître au Son du Cor.
                   « Entends Battre le Coeur de l’Une. »
                       
                           ~
                    Pas un Bruit aux Tours ,
                    Etrange ce Sentiment .
                    Qui d’Autre en Flore , Est~ce Toi ?
                       
                           ~                
                    Octobre est Bien Las ,
                    En Mesure Toujours .
                    L’Une d’Hors nous Tend ses Bras.
                           ~
                    Dernier Quart Diurne ,
                    Le Poisson Ronde .
                    Retour en Source Mère.
                           ~
                    Sa Présence à l’Hors ,
                    Moindre Signe de Vie .
                    Comme un Faisceau d’Evidence .
                           ~
                    Crépuscule du Monde .
                    Ci~gît le Dragon ,
                    L’Esprit Songe à l’Âge d’Hors .
                           ~
                    Île était une Foi ,
                    Demeure de Saisons .
                    « Bon Vent à Vous Légendaires. »
                         ~
                        NéO~
                           

Où suis-je ?

Entrées taguées Source sur DRENAGORAM.