~Songes~

   Rêves à Mère

        Dune Rive à l’Esprit , Vont les Rêves de l’Ancienne ,
   Foi de Sêve ses Mots viennent , Bercer nos Cours de Vies ,
        Par Courants Hors Surface , la Mémoire du Passé ,
       L’Echo Aime s’y Plonger , Sonder l’Âme Jour et Nuit.
                                             ~
     Découvrant sous les Pierres , des Trèsors de l’Histoire ,
   Les Songes Naissent en Regard , dans le Lit des Rivières .
   Prisonniers dans la Nasse , dès l’Hors qu’ils aiment Filer ,
   Sous Menace de l’Oubli , Face aux Lunes et leurs Traînes .
 
     Quand le Temps Sablier , Trouve en l’Une sa Mesure ,
       Sage Repos de Nature , laisse une Onde s’écouler ,
A l’Hors Songe Chevauchés , Parle aux Vents des Murmures 
         Un Vivant a de l’Allure , quand il sait Voyager .
                                            ~
       Lissant là des Effluves , qu’Il nous Faut Traverser ,
 Des Rapides sans Frontières , d’autres Formes Essentielles ,
         Au Berceau de la Source , son Visage en Reflet ,
       Lentement s’amoncelle , se ressourçant vers Mère.
 
     Pour comprendre ce Chemin , aux Rayons d’un Soleil ,
       L’Astre nous vient par Eveils , effleurer notre main ,
        Sans Pleurer son Chagrin , j’ai suivit son Conseil ,
       Longer l’Onde jusqu’au Gué , Evitant trois Ornières .
                                          ~
     Dans le Nid des Lisières , Dormaient Belles Pensées ,
        Les Cueillant en Sommeil , Pour Offrir au Destin ,
   Cinq Silhouettes Ethérées , vont d’Offrandes à l’Entière ,
       Sceller l’Ombre Etrangère , à l’Ecorce d’un Veiné .
 
 
       Par ce Sceau Déposé , s’entremêlent plus d’un Fil ,
       Au Grand Fleuve Fragile , les Dés s’en Vont Jetés ,
         Sur son île , la Jetée , se Déserte pour la Ville ,
      La Forêt Semble Vile , Combien s’en Vont d’Orées ?
                                             ~
      Souverains sous Lames , Compagnons d’infortunes ,
      Nobles Esprits Oubliés , Pâles Fantômes Ephémères .
        Aux Vestiges du Charme , Reste Sombre Rancune .
       Pour les Sombres non Liés , par le Voeu de Lumière.
                                             ~
      Jetant l’encre par Ecrits , sur ses pages d’Amertumes ,
   D’Âpres Verts d’Outre Mère , Chantent Bleus Ciel des Gris ,
      L’Onde est Teinte au passage , des Eclipses de L’une ,
             Nuançant sa Colère , dans la Douce Poésie .
                                             ~
            Apaisant ma Furie , par un Vers d’Infortune ,
          Pour ne pas boire l’Amer . j’ai entendu ses Cris ,
          Décrivant des Sillages , par la pointe de Plume ,
        Aux Ans Bruns de l’Ecume , ma Muse perçut un Si .
 
                                            ~
   Songe Reflète pour un Si , Traverse l’Âme née de Souche ,
          Se Languit des Racines , Délestant Tout Mépris ,
     Quand la Dame me Touche , sa Flamme Luit d’Origine ,
      Il est Temps d’être en Signes , Autrement qu’un Ami ,
 
                         L’Une & l’Hôte se Destinent ,
                     C’est en vers qu’Ils Font Mouche ,
                       L’Haut s’en vient à la Bouche ,
                      Pour des Songes Entre~Lignes.
                                            ~
           A Présent dans l’Instinct , ma Réelle Evidence ,
        D’une Si Frêle Naissance , l’Esprit vient à Grandir ,
     Pour Neuf Songes à Venir , Dix Visions prennent Sens ,
    Chaque Essence à Conscience , Aux Deux là de le Dire.
                                            ~
     Vivre l’Infime c’est s’Ouvrir , Être une Belle Différence ,
       Onde Berceau de ma Vie , Ta Lumière est Sublime ;
                     Où le Songe couche en Rimes ,
                    Mes Mots dorment dans Ton Lit ,
    Enfantent l’Orme et le Buis , l’Anneau dore par Alliance. 
                                            ~
    Quelquefois un Songe Casse , et l’Hier trouve sa Place ,
        Décrire sous Vers l’Ancien , Regarder son Miroir ,
          A l’Orée du Savoir , c’est Songer tout en Liens ,
    Prendre Part à Faire Bien , Mettre du Sien à l’Histoire .
                                           
       
      Jamais d’Âme née Avare , en Apposant sa Trace ,
           Paraphant l’Illusoire , Important ô Combien ,
    Pour y voir en Préface , l’Effacement d’Une Mémoire ,
    Tout Dépend au Départ , des Souvenirs en Communs .
                                            ~
          Par le Feu des Lignèes , la Forêt née Primaire ,
   Alchimie en Eaux Claires , les Arbres Sèment à Portées ,
       Hauts Courants de Pensées , Habillés de Lumières ,
     Tels Automnes d’Univers , Songent les Toiles Etoffées.
                                             ~
        Dame Invite en Lisière , Dans les Pas de l’Etrange ,
        A Poursuivre l’Echange , Fait de Songes Aurifères ,
  Offrant l’Une Toute Entière , Pour Sceller Doux Mélanges ,
    Si Deux Ailes ont les Anges , Rien ne Change en Hiver .
                                            ~
  Depuis Vivre est en Plaine , Maille d’une Chaine d’Amitié ,
   Le Songe d’Hors vit Relié , Aux Racines du Grand Chêne ,
  L’Oeil de l’Une ma Souveraine , vient sous Vents à Reflets ,
               D’un Vivant Divisé , Renouer son Poème .
                                            ~
            Sa Magie a d’Orée , la Saveur d’Autres Foi ,
    La Couleur d’Humbles Rois , sur le Grain des Rochers ,
      Aile ne Fait que Passer , Mais sa Main va de Soie ,
          Dans l’Esprit de Gaïa , Puiser l’Onde à Portée .
                                           
 
   Aux Sillons des Âmes Soeurs , bien des Rêves ont Coulés ,
        Coeurs de Sève Epuisés , Ont Connu la Douleur ,
     Pour des Frères en Demeures , Veilleurs Déracinés ,
       Une Lueur aux Aguets , Car le Songe lui se Meurt .
                                            ~
        Au Chevet des Couleurs , Dense Esprit Bien~Aimé ,
  Huit Nuances aiment Danser , dans les Bras de l’Alliance ,
     Mettre en Fin Délivrance , par un Souffle Nouveau Né ,
    Quand le Songe est Bercé , Chaque Maux a sa Chance.
                                            ~
     «Souffle Automne dans l’Ether , Au delà des Vallons « 
Dame Pardonne l’Irraison , Donne un Nom aux Grands Pairs.
   Sur le Seuil Ailes s’allongent , Portent Branches Oraisons ,
        Pour les Yeux du Dragon , l’Arbre est Elèmentaire.                                    
Premières Forces de la Terre , Ses Rayons nous Parviennent 
       L’Emotion dans nos Veines , Va de Mise à l’Aurore ,
 Onde Promise par le Sort , Communes Larmes d’Ancienne ,
      La Lumière vit son Règne , au Royaume de la Flore .
                                           
    
     L‘Hors d’une Hôte Aventure , sur des Pentes Escarpées ,
       Coupé du Monde Branché , Le Songe Aime sa Nature ,
          Lien ne Vibre entre Murs , Qu’au Diapason Relié ,
           Ailleurs Réside sa Clef , Entre Voûtes et Azurs.
                                            ~
       A Fleur du Chant d’Eole , Printemps de Songe Aîné ,
           En Liesse Etait l’Eté , le Vent Tonnait Paroles ;
 
               
    «Ne Sombre pas en détresse!, Veille du Haut de l’Atour ,
Si demain l’Une est Lasse , quand les Hommes l’Abandonne .
Nombre d’Idiots la Délaisse , Mais Femme est Comme le Jour 
     Eternelle Libre Cours , c’est à Mère qu’elle se Donne. »
                                              ~
    «Effleure l’Ambre des Tours , Orne l’Ombre par l’Ivoire ,
  Ô Désespoir vit l’Espoir, Écorce le Sombre, Cerne l’ivresse.
     Tiens Toujours ta Promesse , Accorde au bon Vouloir ,
   Hors Mensonges Songe à Voir, Puis Discerne la Déesse.»
 
 
      
          Pour son Royaume Uni , Racines et Ailes Autour ,
        L’Une est Source d’Origine , Berceau en Bois Magie ,
    Gardienne du Songe Esprit , Couronnant l’Arbre d’Amour ,
        Son Vivant à Rebours , Conte le Temps de nos Vies .
                                             ~
                                           NéO~
Publicités

§ 137 réponses à ~Songes~

  • Océane Laika dit :

    Bonne nuit Néo,
    trop beau ton billet a couper le souffle
    m’en vais bercée par tes songes
    douce nuit Néo mille merci pour tes magnifiques écrits
    j’aime te lire et te relire
    a demain … a bientôt reviens nous vite avec tes magnifiques écrits
    bisous tendresse
    calinous de ma Louve
    ton amie martine

    • Drenagoram dit :

      Merci Martine ,
      Bercer par les Songes,
      L’Onde s’endort dans la Nuit.
      Au loin, le Vent chasse les Etoiles.
      Une Dame revient couvrir son Lit.
      Par des reflets , de Blanches Voiles.
      La Neige ici , n’est pas partie.
      L’Automne Prolonge,
      L’hiver Termine.
      NéO~

  • Martine Bond dit :

    Comme je suis très curieuse, je suis venue lire la suite du poème bien sûr…
    Merci Néo et bon dimanche
    Amicalement, Martine

  • Drenagoram dit :

    Bonsoir Martine ,
    La Curiosité est un jolie défault.
    Elle nous porte parfois ,
    A l’endroit où il Faut.
    Lire des Vers d’Outre Mère.
    Qui nous Parlent des Bois.
    Des Anciens , Ephémères.
    Comme le Sont tous les Mots,
    Par l’infime.
    Belle Nuit Martine
    NéO~

  • LA MAGICIENNE dit :

    Bonsoir Néo… où se trouve donc ce pays chimérique….
    pour le décrire si minutieusement tu dois y être né….Qui sait…
    Du fond de nos lointaines mémoires rejaillissent les souvenirs….sensations et paysages restent en nous mirifiques….nos vies antérieures influencent le présent…étapes illusoires nous propulsent hors du temps….
    Bon dimanche et merci de tes partages.
    Amitiés.
    Raf@

    • Drenagoram dit :

      Bonjour Raf@,
      Ce pays, c’est un Monde.
      Le mien , le Tien , portant aux Liens.
      Il tourne chaque jour , chaque Nuit dans sa Ronde.
      Dans le Vent des Voyages , d’Oniriques Rencontres.
      Il nous laisse au Passage, les reflets d’une Onde.
      La Mémoire en revient à des Songes Antérieurs
      Elle égale la Dame , se souvient de son Coeur
      En partage, elle retient ces Paroles d’Avant.
      Rien n’avance Vraiment , seul compte l’Hors du Temps.
      Bien à Toi.
      NéO~

  • ***SylB*** dit :

    quelques problèmes pour me connecter chez toi mais après avoir compris les méandres de la blogosphère me voici en ton pays …..aaaaaaaaah c’est pas mal çà çà rime !!

    à bientôt l’ami

  • Drenagoram dit :

    Bonjour ***SylB*** ,
    Bien Joué à Toi, tu as percé la Blogosphère
    Il va Falloir tout Regonfler.
    Remettre à jour chaque Reflet.
    Pas mal de Temps , pour Connecter.
    De par les Liens , vers la Terre Mère.;)
    Il en est des Méandres , aux Rivières de nos Vies.
    Qu’il nous faut tant attendre, qu’il arrive qu’on Oublie
    Que les Songes sont d’Ailleurs,
    Dans l’Ether des Auteurs.
    Bye.NéO~

  • Dany de tara dit :

    Merci Néo
    réver,songer
    Ne faisons nous pas cela chaque jour de notre vie?
    ton billet est superbe
    lu deux fois et j adore tes mots
    ce pays dont tu parles
    est ce un réve? une réalité
    as tu puiser ces mots dans ton moi intérieur?
    qu’importe
    c est beau
    je reviendrai Néo
    bisous et bon dimanche avec mon amitié
    dany

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Dany,
      Bienvenue à Toi,
      en Mère des Songes.
      Ce Pays c’est Ma Terre,
      et une Onde le Prolonge.
      Les Rêves nous Portent auprès d’infimes.
      Les Hauts Reflets de l’Ephémère.
      Des Loins Souvenirs d’une Origine.
      Quand la Lumière s’en vient Poser,
      Révélant l’Hors par ses Eclats.
      Ses Doux Rayons sur l’Ecorce Même,
      Des Arbres Anciens , aux Bois de Veines.
      Belle Soirée Dany ,
      Ici la Neige n’en finit Plus,
      De recouvrir les Plaines Perdues.
      NéO~

  • joli poème , belles images …merci …et aussi de ton passage chez moi …bon dimanche AMI

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir ღ♥ Lili ♥ღ ,
      Bienvene Amie.
      Sur les Reflets d’une Terre sans Âges.
      Auprès des Âmes qui vivent Là.
      D’une Mère de l’Onde au Doux Rivages
      Parlant d’avant au Coeur des Bois.
      Ici la Vie porte les Visages,
      Des Arbres qui Dorment dans la Nuit.
      Attendant l’Aube pour un Voyage,
      Qui les mèneras, loin dans les Rêves.
      Pendant que coule en Coprs la Sève.
      NéO~
      A bientôt et belle Semaine.

  • Fr@ne & @l dit :

    Bonjour ! Gé aussi dans un de mes profils comme habitat l »Ether » …
    On se rapproche de Spleen et Idéal de Beaudelaire …
    Merci de ce texte à relire, je pense même le « graphier » sur parchemin afin de l’afficher …
    Bon dimanche si pour toi ce jour est différente des autres et même s’il ne l’es pas d’ailleurs.

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Fr@ne, bienvenue à Toi sur l’Ether de l’Onde
      Chaque jour ici cherche l’Idéal,
      Auprès des Songes , au bord du Spleen.
      L’Amer prolonge une Vie Normale,
      Par les Reflets qui nous Destinent,
      A vivre d’Accords avec la Dame,
      Qui veille un Monde proche de l’Abime,
      Sans ce Soucier des Etats d’Âmes.
      D’une Vie Ancienne à l’Origine.
      Empreinte d’Esprits qui portent à Mère.
      Plus qu’un Respect de l’Ephémère.
      C’est là les Rêves au Coeur des Songes.
      Prolonger l’Onde d’une vieille Lumière.
      NéO~

  • cathycomedia dit :

    Merci Beaucoup NéO; pour Ce poème entre Onde et Nature…
    grâce à ce lien, j’ai pu y lire la suite esprérée…
    Bon et tout DouxDimanche aussi
    GrosBisouC@thy*

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Cathy ,
      Comme tu l’écris si Bien
      Bienvenue à même l’Onde Nature.
      Entre les Vers qui parlent de Lien.
      Et une Histoire , Terre d’Aventures.
      Pour ceux qui pensent aux Lendemains.
      Chercher Rivages d’un Bel Azur,
      Sur l’île d’une Mère d’Autres Desseins.
      A bientôt , je l’espère
      Pour d’autres Mots , d’autres Vers.
      NéO~

  • kavylia dit :

    je te découvre et je ne suis pas déçue ton récit est magnifique.
    bise et à bientôt!

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Kavylia ,
      Bienvenue en Songes auprès de Mère
      Tes Mots lui Sont Honorifique
      Elle aime les Vents , soufflant sur Terre
      Les doux Courants d’un Chant Magique
      Celui qui parle aux Arbres Frères
      Des Rêves Anciens , de l’Onirique
      D’une Souche en Vers , sous la Lumière
      Dans l’Hors d’un soir , au Coeur des Bois.
      Quand l’Âme revêt sa belle Parure
      Dans un Echo de Mère Nature.
      NéO~

  • prunelles dit :

    De quel droit Petit Homme de 20 à 50 ans te permets-tu de couper en quelques instants la vie centenaire ou plus, la vie de tes frères de vert ? Tu n’entends pas leur chant silencieux tu ne t’entends plus toi-même déjà depuis longtemps Petit Homme
    Compagnons de beauté compagnons de vie compagnons …
    petites génération petites fourmis qui usez à petit pas le chemin qui devait vous mener
    il est grand temps maintenant
    bien à toi Néo

  • Drenagoram dit :

    Bonsoir Prunelles en Terre de Songes.
    Ici l’âme est consciente , elle connait sa Nature,
    L’Onde mère de ses Rêves et l’envie qu’elle Prolonge,
    Près des Siens , entre Mondes , la Dame les Rassurent.
    Pose sa Voie sur les Veines , leurs Ecorces de Peines
    Elle est Celle qui relie , les Racines de la Vie.
    Aux Reflets Passagers , de nos Autres Journées.
    Quand un Songe se Souvient , Par l’ Esprit il emmène.
    Voir au delà des Rivages , un Ancien , Un Visage.
    NéO~
    Belle Nuit Prunelles.

  • Gibulene dit :

    Que dire devant la beauté de ces arbres aux branches implorantes tendues vers la voûte céleste tels de preux chevaliers en quête du Graal?
    Psalmodie de la nature devant l’éternité!
    Merci Néo

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Gibulène,
      Bienvenue au Chat auprès de l’Haut.
      Les Songes t’emportent envers les Mots
      Rêver d’une Mère d’anciennes Etoiles
      Les Branches s’élancent, elles Sont relièes
      Comme les Souvenirs des Chevaliers
      L’était jadis , à la Quête du Graal.
      Ici les Arbres ont en Mémoire,
      Toute une Lignée , de vielles Racines.
      Ils nous effleure , par leurs Pensées.
      Pour que Chacune veille l’Origine.
      D’une Mère Porteuse de Temps d’Histoire.
      Qu’elle est Fragile de par l’Infime.
      NéO~
      Bonne Nuit.

  • Soumeya dit :

    Bonsoir NeO !
    Tes mots toujours magnifiques ! Les arbres spectaculaires !
    La vie n’est qu’un songe de toute façon !
    Bonne nuit, fais de beaux rêves 🙂

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Soumeya
      Comme un Echo , envers ton Songe.
      Une Même Pensée , vient à Passer,
      Sur les Reflets de Vies Entières,
      Chaque détail compose l’Ephémère,
      Du sens apporté par le vert d’un Regard.
      Viennent les Saisons , change ma Terre.
      Quand l’Oeil distingue de par l’Egard.
      Toutes les Nuances , m’emportent à Mère.
      NéO~
      Beaux Songes en Pluie.

  • marie-ne dit :

    Merci! Désolée pas d’autres mots! Très émouvant, j’ai la gorge nouée. Dsl.
    Merci, c’est…j’sais pas comment dire! Je reste coite! lol.
    Bonne nuit.

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Marie-ne,
      Bienvenue Amie , en Terre de Songes
      Les Mots reflètent en Vers de Mère.
      Les Rêves d’Hiers que l’Hors prolonge
      Une Âme passée , auprès des Frères.
      Dans le Silence des Chênes sous Bois
      Dans le Coeur vagabonde, des éclat de Lumières
      Qui s’étaient égarées , sur une Onde du Temps
      Quand les Souches murmuraient , des échos d’une Dame
      Celle Des Voiles Ethérés , des Anciennes Etoiles.
      Aux Lueurs si Lointaines , en Miroir de nos Âmes.
      NéO~

  • marie-ne dit :

    C’est EXTRA!enfin, j’aime moi. Bravo!

  • marie-ne dit :

    Commme de la musique, un Art! Très fort tout ce texte!

  • fanfan la reveuse dit :

    Bonjour Néo !
    Voilà une semaine qui démarre avec légèreté, en poésie, merci à vous Néo d’un si beau cadeau.
    Toute un art votre style, un magnifique travail que rarement je n’ai rencontré et qui, se laisse lire avec beaucoup de plaisir. C’est donc avec joie que je reviendrai auprès de vous.
    Bonne semaine à vous Néo !

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir FanFan , d’âme Réveuse
      Bienvenue en Songe , auprès d’étranges
      Les vieilles Souches , d’une Mère Porteuse,
      Des Rêves qui changent le coeur d’une Onde ,
      Le long des Rives d’un Bois Murmure
      D’Anciens Visages se Souviennent ,
      D’une Dame Nature , d’un Ancien Monde,
      Où les Vivants parlaient d’Esprits.
      A l’Orée des Forêts , sur les Sables Rivières
      Qui aimaient Traverser , par le Gué ,dans le Lit
      Les Frontières qui Relient aux Rivages d’Hiers,
      Terre d’un Vert Sauvage , Hors des Murs de Cité.
      NéO~

  • marieliane dit :

    Ce poème est magnifique… j’avais l’envie de m’en imprégner, d’en soustraire les mots, des détails, qui aujourd’hui plus qu’hier sûrement m’ont interpellée.
    Une raison certaine: notre petite fille fête ses 20 ans demain: Alors j’ai envie de lui dédier ces bons mots de toi…
    Alexandra:
    Au Désespoir , envie l’espoir
    De vivre un jour au bon Vouloir,
    D’une Terre des Hommes, Unis Autour,
    Des Vieilles Racines d’un Bois de Vies
    l’Arbre Couronne d’une Dame d’Amour.

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir MarieLiane,
      Merci pour tes Mots, ils me Touchent et se Nouent,
      Tout Autour des Verts , enlacant leurs Racines.
      Près d’une Mère d’un Tout, Aux Confins de l’Infime.
      Quand le Verbe était Haut et les Songes courant.
      Bonne Fête à ta Fille , La Dame d’Amour est Mère Nature
      Elle veille sur les Siens , par le biais de ses Liens
      Les Reflets qu’elle nous Donnent, chaque jour au Matin
      Aux Lumières d’un Monde , qui partage avec l’Onde.
      Toute un Bel Univers.
      Bonne Soirée MarieLiane,
      J’ai Trois Filles, également.
      Qui aiment Bien l’Hors du Temps.
      NéO~

  • Mamily dit :

    Ton poème est sublime Néo, on se prend à rêver en le lisant mon ami!! Tes images sont de toute beauté aussi!!
    Merci pour ce gentil partage!!
    Bonne semaine et gros bisous xxxx

    • Drenagoram dit :

      Merci Mamily,
      Bienvenue à Toi auprès des Songes,
      Si un Jour tes pas te mènent là près des Miens
      Parlent leurs d’une Dame , des Souvenirs d’enfance
      Le Bois aime les Paroles , et le verbe est un Lien.
      Dans les Courants du Vent d’Eole,
      De Longs Soupirs viennent des Vains,
      Qui n’entendent plus, Hors des Chemins,
      Les Corps Songer, à l’Onde de Mère.
      La Peine d’ecorce, provient d’un Monde
      Qui laisse lentement, partir l’Hier.
      NéO~

  • niki135744 dit :

    bonsoir cher néo .
    je suis époustouffléepar tes écrits ; se plonger dans la rèverie est plaisant .ce que tu décris est naturel et si rèel .
    avec le temps tout s ‘ en va ….. et c ‘est bien dommage !!!!!
    merci de ta présence .
    bonne soirée atoi .
    niki .

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Niki,
      C’est un Plaisir de te Revoir
      Auprès des Songes , des Rêves d’un Soir
      La Nuit s’allonge en Terre d’Hiver
      Mais reste en Vers , le Coeur d’une Mère
      Les Temps nous poussent , aux vents Soufflés
      L’Arbre en Forêt porte ses Mémoires
      Le Long des Terres , il s’enracine
      Cherchant dans l’Hors, son Origine.
      Il sait bien , qu’au Printemps,
      Lui reviendra, l’Onde d’Avant.
      Celle qui Destine , à la Lumière.
      Belle Soirée Niki ,
      à bientôt , d’une Vie.
      NéO~

  • marie-ne dit :

    Je suis venue en reprendre encore!!! j’ai pas les mots, juste l’émotion est forte, pffft…normalement on écrit pas dans ces cas là, mais si je mets rien, tu sauras pas que je suis venue relire,c’est vraiment beau, tellement que ça en fait mal, difficile à exprimer, c’est un don que tu as, ton essence en communion avec celle de dame nature, cette façon d’exprimer ..;comment dire,?? des racines….je crois avoir tout saisi, et c’est super beau et puissant, et fort, et touchant, tout… pffft désolée faut que je le dise… J’avais du mal à saisir, jusqu’à présent seul le ressenti passait, mais là, ça m’a pété aux yeux.. c’est puissant. MERCI!!! J’ai presque envie d’en faire un billet et de mettre l’adresse de celui-ci… si ça te dérange pas …..
    Merci vraiment pour ça et dans ce « ca » il y a beaucoup.

  • marie-ne dit :

    C’est un tel message d’Amour,…pffft je regrette de pas trouver les mots! Je prends et remercie…une telle générosité, c’est de la vie..

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Marie ,
      Tu l’as Compris.
      Le Partage est la Vie.
      Et la Vie un Passage.
      Chaque Lien séme un Grain
      Et les Grains des Visages.
      Les Visages prennent Mains.
      Et les Mains des Voyages.
      Les Voyages mènent aux Vains.
      Et le Vain , aux Sillages.
      Les Sillages d’Hors Chemins.
      Rendent les Âmes plus Sages.
      Et le Sage parle d’Hors.
      Quand il pense à Demain.
      Belle Nuit.
      NéO~

  • Drenagoram dit :

    Bonsoir Marie,
    En Mère de Songes.
    Dans « ça » jadis ,
    Naissait le Lien.
    l’Onde le Prolonge.
    Au fil de l’Hors , et d’un Chemin.
    Je t’ai laissé , un Court Message,
    Sur Ton Billet , l’Home était Bien.
    Le Spleen du Green , un Noir Dessein.
    Je ne cherche pas la Gloire , j’ouvre juste un Passage.
    L’envers de mon Histoire , ne reflète pas l’Argent.
    J’Aime une âme , Dame Nature , un Esprit de l’Avant.
    Reflet d’une Terre Sauvage , aux espaces sans Confins.
    Elle me Touche , par sa Voix , par son Hors dans le Bois
    Ses Nuances , par Eclats.
    Laissent dorer la Lumière.
    Les Grandes Veines d’Autrefois,
    Tracent en Mots , des Sillages.
    Des Paroles Anciennes, Une Mémoire d’un Autre Âge.
    J’ai mis du Temps à l’entendre.
    Pourtant maintenant, en Corps.
    L’Echo résonne à chaque pas.
    Je sais ma Terre , vivre au Dehors.
    NéO~
    NB: Si tu veux utiliser , Vers et Reflets , fais le sans Autres. libre de Plume. , ils sont à Toi , je les aiment comme celà. Gardes le Lien , Amie de l’Onde.

  • marie-ne dit :

    Sourires, les liens s’entrecroisent ce soir, … merci pour l’info sur l’anagramme, Drénagoram……la mère dragon (phonétiquement, ça marche aussi

    Par contre désolée d’être longue à la comprenette, mais quand tu dis, « Si tu veux utiliser , Vers et Reflets , fais le sans Autres. libre de Plume. « , tu veux dire, quoi??je capte pas la formule .lol.. si tu veux dire, sans mettre de lien vers ici, ben tu rates l’occasion d’ouvrir ton passage encore plus et surtout d’ouvrir les consciences,Tu es enfanté par la terre, tu as le don d’en parler comme son enfant, et puis tu y retourneras, tu le sais, conscient et vivant.. désolée si je te saoule ce soir..un peu espantée la marie lol « espanté » ça veut dire ..heu … épatée??? un truc ds le genre. Bon je valides le com car je sens que je vais pas osé, n’ai pas peur je suis pas méchante… lol.. un peu simple… riressss.. Aller je te lâches pour ce soir..belle nuit, beaux songes, et bon somme.

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Marie,
      J’étais chez Toi , sur Ton Espace
      La Bonne Formule , et cette Trace
      Utilise comme tu Veux , et séme à l’envie
      Pour Mère Dragon , tu gagnes mon Attention
      Pour le Lien d’une Mère , NéO Est la Clef
      Bien à Toi , bel Esprit ,
      et d’Hors Bien en Reflets.
      Sur ces Mots, Bonne Nuit.
      A demain , qui le Sait.
      NéO~

  • marie-ne dit :

    Lol merci pour ces liens enlacés, mdrrrr…
    touchée d’avoir compris…

  • marie-ne dit :

    j’ai lu tes mots à haute voix, à un Ami ( Solitaire Fralurcy : Francis.) Il a été ébloui, ça lui a fait penser à du De Nerval, et il s’est retrouvé dans sa forêt des Ardennes ou la forêt de Brocéliande…
    Nos remerciements pour l’essentiel de l’instant.

    * Gérard de NERVAL (1808-1855)

    Vers dorés

    Homme ! libre penseur – te crois-tu seul pensant
    Dans ce monde où la vie éclate en toute chose :
    Des forces que tu tiens ta liberté dispose,
    Mais de tous tes conseils l’univers est absent.

    Respecte dans la bête un esprit agissant : …
    Chaque fleur est une âme à la Nature éclose ;
    Un mystère d’amour dans le métal repose :
    « Tout est sensible !  » – Et tout sur ton être est puissant !

    Crains dans le mur aveugle un regard qui t’épie
    A la matière même un verbe est attaché …
    Ne la fais pas servir à quelque usage impie !

    Souvent dans l’être obscur habite un Dieu caché ;
    Et comme un oeil naissant couvert par ses paupières,
    Un pur esprit s’accroît sous l’écorce des pierres !

    • Drenagoram dit :

      Bonjour Marie,
      En cette Heure Reposée,
      Me Voilà d’une Nuit,
      Un Brin Songe Disposé.
      Posant là , quelques vers
      Pour un Bien , par le Lien.
      Tu as Franchis le Solitaire,
      Sensible est l’Onde , à ton Chemin.
      L’Anneau se Forme de Lanières.
      Les Chercheurs d’Hors , en sont l’Ami.
      A l’Aube des Vies , des rencontres Lisières,
      Il n’y à nulle Frontière , et ce je l’apprécie.
      Bienvenue à Vous dans ma Tanière,
      Auprès des Chênes , d’une Onde Veine.
      Parler d’un Monde ,en Bord de Mère.
      NéO~

  • Simple passage entre le coucher et le lever du jour…

    Ce passage est un couloir en lacets, un labyrinthe
    Marie,ma Muse qui souvent m’amuse m’y amène sans crainte.
    Du téléphone,le fil, fut pour moi le fil d’Ariane
    M’amenant à découvrir de Neo les secrets,les arcanes.
    Les mots lus ici éveillent des sensations,émotions
    Le solitaire,souvent, à ses maux par des mots,pallie
    Mots lus,maux écrits mots faisant taire les cris
    Cris par son corps,son âme meurtris émis,cris sans son…
    Tel l’arbre qui n’émet sa douleur que par un frisson.
    Âme torturée, plante déracinée,perdant toute vigueur
    Ayant retrouvé en l’Amour envie de vivre et bonheur…
    Faim d’affection assouvie permet d’attendre serein
    de l’existence,de l’errance en ces chemins, la fin….

    Ce ne fut qu’un passage,que quelques mots jetés,
    Mais à revenir ici m’abreuver,je ne saurais résister…
    F.

    • Drenagoram dit :

      Bonjour Francis,
      Bienvenue à Toi , en Mère de Songes.
      Des Saisons du Passé , des Couverts de l’Ombre
      Je n’ai là nul Regret , des Remords qui en Sombrent.
      Chacun Sait , en Lumière, mettre en Maux, les Mensonges.
      Je m’attache à la Vie , aux Nuances du Jour
      Quand la Dame prends Visage. , par devers relie
      C’est mon coeur qui Frémit, Et mon âme qui voyage.
      De ses Voiles , elle emporte tout le sens de l’Amour.
      A mes Frères d’essences , aux Racines Ancestrales,
      Je sais l’Hors y graver , des Reflets d’émotions.
      Aux Sillons qui les veinent, par Egards à l’ancienne,
      Des Racines Profondes , Reliant Mère à mon Monde.
      Mon Chagrin et ma Peine , sont les Hôtes de Demain
      Le Monde Change et s’enfuit,
      laissant là l’Hors d’une Vie.
      Concentrant sa Misère , aux reflets de l’Argent.
      Maelstom séculaire , qui nourrit l’indigent
      Et Détruit la Matière , par la Fièvre du Fer.
      Force les Lignes à soumettre , au Détriment de l’Être.
      Quelques Mots , au Passage
      D’un Poème d’Hier.
      Le Grand Chêne et ses Vers
      Pour une Vie , un Sillage.
      Bien à Toi, Francis.
      NéO~
      ~
      L’Arbre de Vie, Chêne Vénérable, Ancêtre Sylvestre
      Sous ton règne, Végétal, le Bois devient précieux.
      Puisse un jour à nouveau,
      fleurir tes branches lointaines
      Porte en terre tes fruits, à l’aube de l’automne.
      Effleure de tes Songes Paroles, la Psyché des Hommes
      Remonte le Fleuve du Temps et Brise les Chaines.
      Souviens toi de moi , comme de l’Arbre Couronne,
      Laisse couler ta sève , mon frère. Larmes de ta peine
      Rien ne pousse bien longtemps, à l’ombre de la Haine
      Au droit du Saule, Couleur chaude de l’Ebène.
      Sors de Terre et déploie tes Fières Racines,
      Rien ne germe en hiver sous un glacis d’épines
      ~
      https://drenagoram4444.wordpress.com/une-ame-en-vers/grand-chene/

  • fanfan la reveuse dit :

    Oups !
    Comme il aurait été dommage de ne pas revenir ici bas…..
    Grand merci Néo pour vos douceurs et votre attention, délice qu’il n’est que peu, hélas, dans ce monde virtuel 😉

    • Drenagoram dit :

      Te revoilà FanFan ,
      Errer dans l’Onde , En Mers de Songes ,
      Suivre les Fantômes d’une Vieille Terre.
      Au Coeur du Bois , de belles Rivières .
      En voyageant , l’étrange je longe .
      Il m’arrive parfois , entre Roches et Lumières,
      De Croiser des Visages , à l’écorce de Pierres.
      Quand l’envie parle d’Hors , au chevet je m’allonge
      Et décris par des Vers, Tout un Monde à l’Orée.
      Ma Lisière de Monde.
      Bien à Toi , Tout en Songes.
      NéO~

  • Astralune dit :

    Merci Néo, tu m’as beaucoup touchée.
    C’est magnifique !
    Et je te remercie aussi pour mon billet et pour Raoni.

    Je reviendrai et essayerai de te connaître un peu … si possible.
    Je t’embrasse
    *DoMica*

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Astralune ,
      Bienvenue a Terre , en Mère de Songes ,
      Ici les Bois parle d’un Coeur ,
      D’une Belle Lumière , une Fille de l’Onde ,
      Qui court le Monde par l’Ephémère ,
      Et Dore les Veines , de vieilles Lueurs.
      Viens quand tu veux , en cet Espace ,
      Arborescence est Ma Tanière ,
      Elle est Lisière de tout les Liens ,
      Qui donnent de l’Hors à mon Chemin.
      Belle Soirée et à l’Orée ,
      Reviens me Voir au fil des Soirs.
      NéO~

  • janemo64 dit :

    Après une nuit de repos , je suis ‘ de taille’ à lire tes écrits … J’aime me laisser porter par le flot des mots et ce thème de l’Arbre et de la Nature est un thème qui me parle ! Je suis restée une petite fille qui a grandi près d’une forêt avec de grands arbres comme amis … Puissions nous garder notre regard d’enfant pour comprendre que l’arbre est un merveilleux pont entre Terre et Ciel … comme l’Homme …

    • Drenagoram dit :

      Bonjour Jane ,
      Bienvenue à toi , le long de Songes ,
      Sur ces Terres , l’Arbre est d’Hors ,
      Se laisse Hâler , par Dame Lumière ,
      A des Refets de veines Mémoires.
      Comme un Miroir que nous tends l’Ombre.
      L’ecorce révèle bien des reflets ,
      Et des Visages aux Formes Sombres ,
      Viennent nous Parler d’une vieille Histoire ,
      Quand les Esprits vivaient en nombre ,
      Formant une Onde au Monde Vivant ,
      Sous le Couvert d’une Belle Forêt ,
      Quand Mère était dans l’Hors du Temps.
      C’est là le Thème de mon Dernier Billet ,
      Que je t’invites à parapher .
      Belle Journée jane , et à bientôt .
      Au fil de l’Haut.
      NéO~

  • assjbedard dit :

    Neo, quand je lis tes écrits magnifiques et pleins de poésie, je n’arrive pas à en savourer toute la beauté….comme les secrets de la nature on n’arrive jamais à en percevoir toute la richesse.

    • Drenagoram dit :

      Bonjour Anne ,
      A ton Regard tu l’as saisit ,
      Et ton billet parlait d’Essences ,
      Auprès des Arbres , au Long d’une Vie ,
      Nous viennent des Songes , en Filigrane ,
      Ce Sont de l’Hors , des Emotions pleines de Sens ,
      Nées d’un Partage au fil du Temps ,
      Un Lien fragile avec l’Esprit ,
      Et la Mémoire d’une Vieille Terre ,
      Qui vit au Coeur de Toutes Natures ,
      Sous des Reflets d’une Belle Lumière
      Et qu’on Aimerait savoir Vivant.
      Au Coeur de l’Onde , naturellement..
      NéO~

      Au Pieds des Arbes j’aime prendre mon Temps ,
      Laisser ma Main a fleur d’écorces ,
      Sentir en Corps le lien Vivant ,
      Et prendre à Mère , un peu de Force.

      Belle Journée.

  • claudem20 dit :

    On se laisse aller, bercés par tes mots et poussés par le vent de ton inspiration vagabonde au fil de l’eau dans le lit d’une rivière où coule les songes du passé où drainent nos mots insensés,qui coule irrémédiablement vers la mer sans espoir de retour…espoirs oubliés dans l’ombre de nos vies, enfouis dans l’écrin d’une vague sinueuse qui nous emporte dans les eaux profondes, à l’écoute du silence abyssal là où la paix règne en maître absolu…
    tel est le dessein de l’eau pure des rivière…mais pas que……des rivière….!!!!bise amicale et merci pour nous donner un peu de rêve…Claudie

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Claude ,
      Bienvenue en Songes , effleurer des Murmures .
      Percevoir les Voix , d’une Manière différente ,
      A fleur d’ecorces , je les perçoit ,
      Comme des Êtres à part entières ,
      C’est là la Portée des Songes ,
      Un Monde auquel une Onde me Plonge .
      En laissant ma main sur les plis de l’Ecorce ,
      Trouver les Veines d’un long Chemin ,
      Sentir un Coeur reprendre Force ,
      Par Le lien qui vit en Mère ,
      Se Recueillir en son Ecrin ,
      Et voir dans l’Arbre un Univers ,
      L’Echo d’un Chant qui est Vivant ,
      Quand l’Hors résonne sur nos Pensées ,
      Il donne un Son à nos Reflets.
      Belle Soirée Claude ,
      Merci de venir en ces Pages ,
      Découvrir l’Arbre à mon Visage.
      NéO~

      • claudem20 dit :

        merci NéO

        Tes mots sont comme une source féconde,
        ils envahissent les airs et les ondes
        nous charment par leur limpidités,
        nous emportent, nous font rêver,
        emprisonnés dans ton mystère
        nous parlant d’hors, de mère,
        d’écorces de veines de sève
        Et d’arbres millénaire..!
        happant l’imaginaire,
        de tout un chacun,
        aujourd’hui,
        Et demain,
        toujours,
        merci,
        NéO,
        C..

  • Drenagoram dit :

    Bonjour Claude ,
    A la Souce des Rêves ,
    L’Haut s’en vient en Mélanges ,
    Brasser l’HOrs et la Sève ,
    Quatre Vers en Emeraudes ,
    Par la Plume de l’Etrange ,
    Auquel l’Onde me Plonge.
    C’est au Coeur de ce Monde ,
    Qu’une Vie est Ressources ,
    Sous les Plis d’une Mère ,
    Quand l’Etoile est en Course ,
    Ceigne Mère en Rayons ,
    Par le Jeu des Lumières ,
    Se révèle une Ronde ,
    La Beautée d’une Terre.
    Viennent à l’Hors les Songes ,
    Hors du Temps , ils Opèrent.
    NéO~

  • sand58 dit :

    je ne l’avais pas lu ce texte, superbe comme tous, merci d’être venu le déposé sur ma page Néo et de m’avoir permis de le découvrir !
    bizz et douce journée ensoleillée

    • Drenagoram dit :

      Bonjour Sandrine ,
      Bienvenue en Songes ,
      Prendre le Vent et les Racines ,
      En fait à gauche de cet Ecran ,
      Sous l’Orange du Titre : DRENAGORAM
      C’est un Menu avec plusieus Liens ,
      Et des Listes qui s’allongent ,
      Invitant l’âme à suivre Chemins ,
      Au fil des Jours et Contre Temps ,
      Il suffit juste de passer dessus et cliquer ,
      Ce ne sont pas des Billets mais des Pages ,
      Tout comme un Arbre à plusieurs Feuilles ,
      Qu’il soit de l’Hêtre ou bien de Charme ,
      Je laisse ici quelques recueils ,
      Des Albums en Reflets , Souvenirs .
      Belle Soirée et au Plaisir.
      NéO~

  • sand58 dit :

    Il va me faloir prendre le temps de venir lire tous ces poêmes alors !!
    Merci 🙂
    Bonne soirée à toi aussi Néo !

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Sandrine ,
      Ici le Temps vaut de l’Hors ,
      Et je suis en Racines ,
      Quelquefois en Dehors ,
      Sur les Flancs de la Cime ,
      A Chercher par le Corps ,
      Quatre Songes pour des Rimes ,
      A l’Orée je serais ,
      Si tu viens en Lisière ,
      Des Reflets survoler ,
      Pour y voir une Mère .
      NéO~

      Belle Nuit.

  • Pati dit :

    bonjour Néo.. je viens de réouvrir press. je ne sais pas pour combien de temps, parce que j’ai tellement de choses en tête que je n’arrive pas trop à gérer le blog..
    les arbres, Néo, ce sont des somges.. chaque arbre est un rêve.. chaque arbre a son histoire, et nous faisons partie de son histoire, tout autant qu’il fait partie de la notre..
    il est important, quand cela est possible, d’emporter nos arbres avec nous losque nous décidons de changer de lieu de vie, n’est ce pas ??? qu’en penses tu Néo ??
    bisous et bonne fin de week end..
    Pati

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Pati ,
      Je suis d’Accord ,
      Tu es d’Âme d’Hors et Lien de Vie ,
      Tes Songes te mènent a voir Au delà ,
      Va vers l’Ailleurs avec l’Ami ,
      Il sait ton Corps vivre d’Emois ,
      A fleur d’Ecorce il t’apprécie ,
      La Dame de Coeur à Temps d’Amour ,
      Emportes tes Rêves si tu le peux ,
      Sa Sève à Besoin d’être avec Toi ,
      Il a Mémoire de Vos Discours ,
      Fais de ton Mieux et Va Vole Cours 🙂
      Pour tes Doux Songes je fais un Voeu.
      NéO~

      Amitié.

  • Comme d’habitude, c’est superbe !
    Merci pour le son de tes mots l’ami NéO…

    • Drenagoram dit :

      Bonjour Christophe ,
      Merci à Toi d’être en Accords ,
      Avec les Songes de ces Mots ,
      Tissés au Coeur d’une Mère Etoffe ,
      Ils Sont de l’Hors d’un Même Echo ,
      Celui d’une Onde qui au Dehors .
      Lie les Essences à Parler Haut.
      NéO~
      As tu vu le lien que je t’ai laisser ,
      Sur un Majestueux Platane à Veneux les Sablons ?

  • Tiggerlily dit :

    Au Désespoir , envie l’espoir ,
    De vivre un jour au bon Vouloir
    D’une Terre des Hommes Unis Autour,
    Des Vieilles Racines d’un Bois de Vies.
    l’Arbre Couronne d’une Dame d’Amour.
    J’aime ces « Songes » qui en leurs fins sont une Espérance pour les hommes

    Merci des tes différents commentaires en vers !
    Bonne fin de dimanche

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Lilly ,
      Merci à Toi d’Aimer la vie ,
      Les Songes d’une Mère parlent en Voies ,
      Des Liens Tissés au Long des Verts ,
      A ces Rencontres au Coeur des Bois ,
      Quand Viennent Reflets en Source Lumière ,
      Eclairer l’Onde d’un Vieil Esprit ,
      Sur nos Chemins ouvrir aux Voix ,
      Dorer les Veines d’un Hêtre Cher ,
      Et faire naitre au Fond de Soie ,
      Des Rêves d’Hiers d’une Terre Magie.
      NéO~

  • marieliane dit :

    Néo, a chaque billet posé sur mon blog je reçois de toi comme une récompense en poésie. Je la délecte avec gourmandise. Milles merci pour ta fidélité.
    Mon regret ce soir, c’est que tu n’as pas pu voir la peinture de cette belle demoiselle qui a tardé à se poser sur mon billet.
    Je te souhaite une très bonne nuit.
    Bisous

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Roberte ,
      Echos des Songes , Rêves d’Autrefois ,
      Quand l’âme Dit Certes au Choeur d’Esprits ,
      Vagabondant en l’être , Ouverte ,
      Les Vers se Nouent d’un Fil de Soie ,
      Trouvant une Voix En Hors de Nuits ,
      Dame Nature en Sève Relie ,
      Ces Quatre Saisons nous Sont Offertes ,
      Pour voir un Monde à même les Bois ,
      Abriter l’Onde à Fleur de Vies.
      NéO~
      Amitié~

  • mooverosi dit :

    UN PETIT COUCOU DE FIN SEMAINE ..
    LA FORET N EST QUE SILENCE
    LE ROC CHAUVE ET L ARBRE éPAIS SONT MES SEULES RENCONTRES //

  • Lullaby FairyQueen dit :

    alors là je savais pas qu’un chêne avait une main lol ben dis dont les chênes en Suisse ont tous des mains comme ca ? il va falloir que j’enquete la dessus ma parole 😉

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Lulla 😉

      Un peu de Retard pour l’être en Liens 😦
      Mes Excuses d’Hors s’en vont de Soie ,
      Auprès de Celle qui voit l’Ancien ,
      A Fleur d’une Main , venir au Bois.
      ~
      Les Songes affleurent au Coeur des Chênes ,
      Résonnent d’Accords en d’Hôtes Temps ,
      Leurs Vies étant , quand l’Une dit Cerne ,
      Empruntes d’Echos , de Sons Vivants .
      ~
      L’Ecorce de l’Arbre , de par Nature ,
      Tisse Quatre Rêves d’un Même Esprit ,
      Les Liens de Chaque quand l’Onde est Mûre .
      Ouvrent les Portes aux Songes du Fruit .
      ~
      Le Fruit d’une Vie étant à l’Hors ,
      De Prendre Graines d’un Vert d’Essence ,
      La Voie du Chêne est Celle d’une Flore ,
      Vivant à l’Onde , en Mère Nuances .
      ~
      Dans le Sillage de sa Lumière ,
      S’en vont les Verts donner un Sens ,
      Une Ronde est là , d’Orées Lisières ,
      Vivante en Sève , l’Une s’enracine ,
      Quand l’Âme prend Voie , au Choeur des Pairs
      Qu’une Main , au Jour , trouve sa Ligne .
      ~
      NéO~


      Becs d’Ecorce .

    • Drenagoram dit :

      Sa Voie s’élève entre ses Lignes 😉
      NéO~

  • Lullaby FairyQueen dit :

    et que dire de la main, vous utilisez de la crème à base de lait de chèvre ?

    • Drenagoram dit :

      Seulement du Vent , Puis l’eau de Pluie ,
      Un Brin de Lumière de Temps en Temps ,
      A Fleur de Peau , Chem est d’Avis ,
      Qu’un Vers de Terre , va d’Eléments .
      NéO~
      Bien à Vous si d’un Chêne ,
      Pour des Songes en Questions ,
      Tout son Hors vous rend Saine .
      L’Arbre en Corps vous Répond.

  • bruno dit :

    Emiettée,la Musique de nos rêves,est aussi d’une Lecture éxigeante.
    Le Sens est là pourtant,toujours si évident.
    Quand le Temps nous apprend à laisser glisser le son des mots.
    Les couleurs sont enfin révélées.
    Fond et forme enfin en Harmonie.

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Arpente Heures ,

      Bienvenue dès l’Hors en Terres de Songes ,
      Nouer l’Essence a Fleur des Rêves ,
      D’un Fil de l’Une , vient Souffle au Coeur ,
      Parler sous Vents des Liens de Sèves.
      ~
      Une Voie du Monde résonne en Corps ,
      A qui s’étend sous d’Arbres Couverts ,
      Parlant d’une Mère pour Tout Vivant ,
      Prenant son Temps en l’Onde Lumière.
      ~
      Quatre Eléments tissant d’Accords ,
      De Vives Voix autour d’une Terre ,
      A même le Bois , rien n’est Désert ,
      Les Verts sont là , Paroles en Soies.
      ~
      NéO~

      Libre est le Cours de Veines Pensées ,
      Qui laissent à chaque saisir Reflets.

  • mu64 dit :

    Ces mots de Rêves à Mère vont droit au coeur Néo.
    Avec picotements dans la gorge et les yeux.
    Merci.
    Belle nuit à toi.
    Becs reconnaissants.

  • marie-ne dit :

    Bonsoir Ami de l’Onde. 🙂
    ….
    les mots me manquent,
    Un Songe vers Elle.
    Un Bec à l’Hôte.
    Merci NéO.
    Sois Bien l’Ami.
    Hé Mu, Marie. 😉 x 2

  • mu64 dit :

    Belle nuit les poussières d’étoiles.

  • Lucia dit :

    Touchée au Cœur par des Vers tissés en fil d’Hors
    Dame Rose songe et rêve…
    Prise au piège dans le Filet Enchanteur
    Merci d’Etre NéO, C’est Bô !
    Amitiés Hors Frontières

  • Je suis à chaque fois prise et envoûtée par tes mots magiques, n’aurais-tu pas été en classe avec l’enchanteur Merlin ? Cela me donne du courage en ces temps pour moi troublés et difficiles, où les soucis sont nombreux et où la chimie, si elle me fait dormir, ne fait hélas pas rêver. Mais cela est pour l’instant le prix à payer pour supporter l’insupportable. Parfois trois lignes de Haïkus, qui pourraient m’aider à dégager ces sentiments tristes, que je déchire aussitôt, ne les trouvant plus aussi beaux. Mon stylo coule dans tous les sens, mais il se disperse pour écrire des lettres et des textes officiels et autres missives obligatoires sinon fastidieuses. Dieu merci la musique me sauve et les concerts de Noël me permettent de m’évader. J’ai retrouvé mon sur-aigü, je fais à nouveau aisément à nouveau des contre-ut, et dans le Messie de Händel cela ne manque pas, ni dans certains chants de Noël que nous avons à chanter…En cadeau pour toi l’introduction de la deuxième partie du Concert avec les chants de Noël :

    Je travaille un morceau de Liszt que voici en-dessous, qui, malgré des apparences simples, n’est pas si facile…:

    Bonne soirée à toi…

    • Drenagoram dit :

      De Même Korri 😉
      Mes Voeux de l’Une pour Trouver ta Voie ,
      Sur ces Chemins Songer à l’Hors à Fleur de Vie ,
      Un Jour qui sait , Entendre ce Chant au Choeur des Bois ,
      Connaitre l’Accord en harmonie ,
      Tenir la Clef menant à Soi .
      ~
      NéO~
      ~
      Becs Songeurs .

  • chatodys dit :

    Bys d’une châtelaine pas inspirée du tout…

  • Pati dit :

    la main du chêne sent la rugosité de l’écorce, et elle me fait … songer …..

    • Drenagoram dit :

      Elle Fait Songer et Trouve la Force ,
      A Fleur d’Ecorce de Faire Rêver.
      Le Voeu de l’Une quand Vie se Corse ,
      C’est Voir Lumière Être l’Unité .
      ~
      NéO~
      ~
      Amitié Pati ,
      Gardes ce Souffle et Relie.

  • Soumeya dit :

    Cher NèO,
    Merci pour tes mots plein de beauté, de sensations et de lumières. je dis surtout lumière, car ici c’est le noir de la tempête ! :S
    A travers tes vers une grande sensibilité et un amour immense de la nature, un respect de la femme et un amour de ton frère humain. De ceux qui dénoncent l’injustice de ceux qui portent la responsabilité de leur peuple.
    Notre nature est si belle et elle me manque. Heureusement que beaucoup d’anciennes propriétés aux arbres centenaires sont devenus des parcs dans notre ville du bout du lac. Ils nous rassurent par leur présence et nous rappellent nos attaches, nos racines. Je n’imagine pas une vie sans eux…
    Tu as le don des mots, d’exprimer ce que est inexprimable. Tu nous permets aussi de revoir nos chères montagnes sans pouvoir y aller 🙂
    et ça, c’est magnifique !
    La bise et la grisaille, la pluie… j’hibernerais bien dans un chalet coupé du monde, là-haut où le soleil brille ! du feu pour se chauffer et quelques bons bouquins, et surtout… pas d’internet ! Lol !
    Reçois, cher NèO, mon amité. Paix à toi et aux tiens.

    • Drenagoram dit :

      Merci Soumeya ,
      De Même aux Tiens cela va de Soi ,
      Entre Coupures d’un Vent de Glas ,
      Mère en Nature est de Bonne Foi ,
      Au Seuil d’Hiver nous Tend les Bras ,
      Pour Prendre le Temps auprès des Rois.
      ~
      Ses Grands Mages Là offrent de l’Hors ,
      De la Matière pour Voir en Songes ,
      Toute la Magie d’un Brin d’Accords ,
      Quand la lumière à Fleur s’Allonge
      ~
      Bien à Toi au Chalet ,
      A bientôt en Neuf An ,
      Un Présent de Reflet ,
      Tu le Connais Certainement 🙂
      ~
      NéO~
      ~

      Le Colosse du Jardin Botanique ,
      J’y vais Sous Vents , l’Arbre est Magique .

    • marie-ne dit :

      Je me permet de passer par ces Songes si Beaux, pour répondre à Soumeya, …
      j’ai bien reçu ton abonnement à mon blog, j’aurai voulu te rendre visite, mais j’ai pas trouvé la porte, alors via celle de la clef des songes à Mère, je te visites via l’Home Haut chapes Hauts.
      Merci Soumeya..
      Becs à NéO.

      • Drenagoram dit :

        Bonsoir Marie ,
        Tu as en Toi la Clef des Songes ,
        Fais sans Autre je t’en prie ,
        Au Choeur de l’Une Chaque Lien Prolonge ,
        Le Rêve d’Alliance d’un Abre de Vie .
        ~
        NéO~
        ~
        Becs Tisseur 😉

  • annejutras dit :

    On se croirait dans une forêt enchantée tellement les arbres ont des proportions hors du commun. j’adore la photo des montagnes et la lune qui émerge derrière. Splendide!

    Bises, Anne xx

    • Drenagoram dit :

      Merci Anne 🙂

      En Attente dun Coup de Pouce , pour Voir le Monde en Bien ,
      Ces Trésors en Communs , sont un Lien pour nous Tous ,
      Le Vivant est la Source , les Yeux de l’Une son Chemin ,
      Pour Trouver l’Hors des Songes , ce qui Rime en Bout de Course ,
      L’ Uni Vers se Ressource , quand l’Ecorce plonge en Main .
      ~
      NéO~
      ~
      Becs ****

  • nuage1962 dit :

    J’aime les trésors de l’histoire quand ils se dévoilent sous l’astre du jour ou de la nuit
    malgré les cris poussé par les troncs d’arbres fantomatiques, d’autres grands gardiens des secrets
    savent préserver pour l’éternité ou dévoiler quelques bribes du vécu de cette bonne vieille terre

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Nuage ,
      Bien des Trésors résident au Coeur ,
      Des Songes dormant au Fil des Âges ,
      Parfois une Main venant à Fleur ,
      Libère les Sens et donne Visage ,
      Quand l’Arbre Esprit rencontre l’Âme Soeur.
      ~
      NéO~
      ~
      Becs du Veilleur .

  • DIANE ღ dit :

    Moi aussi je n’ai pas résisté à venir le relire jusqu’ici et quelle allure tous tes mots cintrés de si belles photos devant lesquelles j’ai passé un bien long moment à rêvasser , comme pour m’imprégnier des forces telluriques qu’elles exhultent , bises Néo , merci pour la qualité de ce que tu nous offres !

    • Drenagoram dit :

      Merci à Toi Diane ,
      De Suivre le Lien d’un Fil d’Hors ,
      Ce Songe Reflet en Filigranes ,
      Revêt la Trame d’un Voeu d’Aurore ,
      Il Porte l’Accord d’un Homme sous le Charme ,
      De sa Nature là au Dehors.
      ~
      L’Ecume des Songes provient sans Doutes ,
      Des Voix de l’Une à Fleur d’Ecorces ,
      Entre Pas Sages , le Coeur Ecoute ,
      Pour Seul Fortune , y puise sa Force.
      ~
      Dans ce Réel , d’Elémentaires ,
      La Lumière conte d’anciennes Histoires ,
      Mère n’est qu’Une Fille dans l’Uni Vers ,
      Nous Sommes Enfants , sans le Savoir.
      ~
      NéO~
      ~
      Becs de Qualité 🙂

  • ❤Gigi❤ dit :

    Merci cher Néo pour ce beau Songe Rêve
    à Mère … Tellement beau la facon que tu écris
    merci d’avoir laisser ton merveilleux écris dans
    mon livre d’or , tes vers sont un magnifique trésor
    et ici je vois tout tes images oufff c’est à couper le
    souffle … Merci je suis très toucher par tes mots
    Becs du fond du coeur de ton amie Gigi 🙂

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Gigi ,
      Merci à Toi de Faire le Lien ,
      Au Cours des Songes , l’Hors est la Nuit ,
      Ecrire Pour l’Une c’est par Chemins ,
      Trouver en Rêves la Sève d’une Vie.
      ~
      Comme un Courant vit la Pensée ,
      Chariant des Mots sur l’Onde du Temps ,
      Quand Chaque Reflet vient s’assembler ,
      La Magie Coule de son Vivant.
      ~
      Becs de l’Une en Nouvel An ,
      Amitié au St laurent.

  • caiçara dit :

    Nous sommes faits d’eau et de rêves, sauvons-les.
    Il existe deux choses pour lesquelles je peux consacrer des longues heures à observer; ce sont: La rivière qui coule et les mains des hommes.
    Merci pour tes mots, ils me font revenir en surface.

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir d’Orée , Amie de l’Une ,
      Bienvenue à l’Hors à Fleur des Rives ,
      Ici l’Esprit Cherche Fortune ,
      Dans la Nature dite  » Primitive  »
      ~
      Le Cours de l’Onde invite à suivre ,
      Quelques Méandres donnant au Monde ,
      De la Matière pour Réfléchir ,
      De quelle Manière nos Coeurs Sondent.
      ~
      Faire le Vide est un Jalon ,
      A Travers l’Arbre ou la Rivière ,
      L’Esprit Chemine entre Saisons ,
      Voyage aux Sources Elémentaires.
      ~
      Les Mains de Faits sont Telles des Branches ,
      Noueuses ou bien au Tronc lisse et Polie ,
      Terminaisons d’un Corps qui Penche ,
      Voûtant l’Ecorce au Fil des Plis.
      ~
      Leurs Surfaces nous Captivent ,
      Pendant ce laps de Temps l’Une est Là ,
      Présence Fugace et Fugitive ,
      Laissant le Songe trouver sa Voie.
      ~
      NéO~
      ~
      Merci à Toi et Tout mes Voeux ,
      Becs Silencieux .

  • colettedc dit :

    Bonsoir cher NéO~ et merci à toi d’avoir déposé ces mots superbes sur mon espace ! Je me suis empressée de venir admirer les photos accompagnatrices … que de la beauté en tout !
    Que ce temps de Noël qui approche te soit agréable en toutes choses pour une Année 2012 des plus florissantes !
    Grosse bise du Temps des Fêtes !
    En toute amitié et de bon ♥,
    C☼lette 😀

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Colette ,
      C’est de Bon Coeur qu’Une Onde t’envoie ,
      Les Voeux de l’Un sans rien Promettre ,
      Si ce n’est le Cours d’une Amitié ,
      Venant des Mots songeant aux Bois 🙂
      ~
      En Livre Dort le Choeur des Lettres ,
      En lIens vivant sont les Reflets ,
      Le Tout nous donne à chaque Fois ,
      Un Monde en Soi à Partager.
      ~
      NéO~
      ~
      Amitié de Province ,
      Becs de bont Temps.

  • Harmony dit :

    Bonsoir ami NéO.
    Puisque dans le temps,tu t’es plongé quelques instants.
    Je viens te répondre dans les songes que tu as laissés
    Et te dire « GRAND MERCI » pour ce que tu as écrit.
    La toile entre le virtuel et le réel est très fine
    Si tu prolonges la pause,c’est que tu t’y sens bien
    Pour Noël,je te souhaite des joies peu communes
    Et pour le Nouvel An,encore de bons moments partagés
    Toute l’année entouré de quatre fleurs tant aimées.
    Harmony en amitié.

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Harmonie ,
      Parfois les Sens cernent l’Indicible ,
      Evoquent à Fleur un Monde en Sien ,
      Ces Mots Ou vers sont Chant de l’Une ,
      Merci à Toi d’y être Sensible .
      Tout l’Hors des Songes vaut bien l’Avis ,
      La Vie en Soie est peu Commune ,
      Quand elle s’attache à être en Liens.
      ~
      NéO~
      ~
      Becs l’Amie , à Toi et Ton Jardin .

  • astralune dit :

    Bonsoir Néo, je suis émerveillée par la beauté de tes images !
    Quel billet magistral ! à déguster lentement …
    Ce soir petite visite courtoise envers ta fidélité et tes attentions qui me font tant plaisir !
    ~ ~ ~
    Les nouvelles stagnent au Brésil, j’ai un nouveau correspondant sur place. Le déboisement pourrait toucher prochainement d’autres régions, au Sud de Bahia par exemple.
    ~ ~ ~
    Je te dépose mes doux vœux pour un Noël enchanteur !
    Que ta petite famille soit comblée de bonheur en cette fin 2011 !
    De bons kikous pour toi !
    *DoMica*

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Soeur de l’Une ,
      Merci à Toi d’Aimer d’Hors Songes ,
      Ses Rêves à Mère sont Ceux d’Ecumes ,
      Au Fil du Temps Marcheur les Longe .
      ~
      Quand aux Reflets , en Maints Regards ,
      L’Une vit à Fleur sous Vents d’Orées ,
      Semant des Clefs au Choeur d’Histoires ,
      Autant de Voix qu’il faut Sonder.
      ~
      Mes Voeux pour Toi sont bien Fragiles ,
      Tout comme le Fil des Liens d’Antan ,
      Ils Tiennent seulement dans le Fait qu’Ils ,
      Prennent Pleine Conscience du Mot Vivant.
      ~
      NéO~
      ~
      Becs à Ton Cercle ,
      Noël d’Alliance .

  • MAiA la p'tite belette dit :

    Dans le Nid des Lisières , Dormaient Belles Pensées ,
    Les Cueillant en Sommeil , Pour Offrir au Destin ,
    Cinq Silhouettes Ethérées , vont d’Offrandes à l’Entière ,
    Sceller l’Ombre Etrangère , à l’Ecorce d’un Veiné .

    Quand le coeur est lourd , les pensées confuses …
    c’est véritablement en ces lieux que nos tempêtes intérieures se voient transformées en petits rires étouffés, sont-ils les nôtres ? sont-ils ceux de ces grands frères d’écorce souriant de nos futilités d’humains ? quoi qu’il en soit ….nous remettent « droit » …..
    …moi aussi Néo ….c’est là que je vais quérir ma « médecine » …. 😉
    très beau ….
    Bises
    Joyeuses fêtes de Noël !

    • Drenagoram dit :

      Merci Maïa Hors du Commun ,
      D’être en Chemins sensible à l’Une ,
      Ecouter Flore parler en Liens ,
      D’une Sage Raison d’Hêtres de Fortunes.
      ~
      Dans le Nid des Lisières est le Coeur des Forêts ,
      Dormaient Belles Pensées , faire un Voeu de Lumières ,
      Les Cueillant en Sommeil , elles Venaient de Germer ,
      Pour Offrir au Destin , dans le Sillage de Mère.
      ~
      Cinq Silhouettes Ethérées , sont les Doigts de la Main ,
      Vont d’Offrandes à l’Entière , Paume Ouverte pour s’Allier ,
      Sceller l’Ombre Etrangère , le Verso d’un Reflet ,
      A l’Ecorce d’un Veiné , Pour le Chêne en Chemin.
      ~
      Becs de Bon Droits ,
      L’Hiver aux Songes est Salutaire ,
      Dans sa Tanière il va de Soie ,
      Tisser des Fils d’un Monde en Vers.
      ~
      NéO~
      ~
      Becs Nature 😉

  • antinea dit :

    Je reprends le fil en arrière, doucement
    sur tes lignes magiques, après cette absence due à de fortes luttes.
    En avant, en arrière, peu importe le sens puisque tout prend sens. Ce qu’était hier on le retrouve aujourd’hui. A remonter rivière on retrouve ce qui a été tracé. Des racines jusqu’aux branches, des branches jusqu’au racines, la sève passe toujours. Profusion de ces lignes, c’est au coeur qu’on retrouve les traces.

    Becs de coeur

    • Drenagoram dit :

      Bonjour Mélusine ,

      Bienvenue à l’Hors au Coeur des Songes ,
      Là où le Temps péche à la Ligne ,
      Puisant en Source non des Mensonges
      Mais bien des rêves nous faisant Signes.
      ~
      Au Fil d’Orées , à Fleur Lisières ,
      Nature Inspire bon nombre d’Âmes ,
      Nos Yeux sont Ceux à la Lumière ,
      Voyant un Voeu avant le Charme.
      ~
      A l’Origine vont les Racines ,
      Se Ressourcer Auprès de Mère ,
      Entendre le Chant qui nous Destine ,
      A Vivre au Mieux cet Ephémère.
      ~
      Conscient de Vivre au Yeux de l’Une ,
      Le Songeur laisse dans son Sillage ,
      A Son regard pour Seule Fortune ,
      Le Chant d’une Plume, En Vers mais Sage.
      ~
      NéO~
      ~
      Becs Songeurs 😉

  • Aurore dit :

    Bonjour Néo ,

    Planète Evolution
    Révolution intérieure
    Sans folie d’actions
    De multis fossoyeurs

    Voyageurs d’un destin
    Monde d’un nouveau teint
    Allons en nous puiser
    La raison du Coeur non balisée

    Becs aux 4 coins du monde
    Bon dimanche en lisière de beaux reflets.

    • Drenagoram dit :

      Beau Jour Aurore ,

      A la Lisière d’un Nouveau Monde ,
      L’Eveil décrit une Onde en Flore ,
      Venant sous Vents au Coeur Répondre ,
      Insufflant de l’Âme aux Chercheurs d’Hors.
      ~
      Voyageurs de l’Une au Fil du Temps ,
      Ces Grands Enfants de l’Intérieur ,
      Essaiment Au Delà le Chant Vivant ,
      Contrant le Sort des Fossoyeurs.
      ~
      Face au Destin et Lignes de Force ,
      La Raison d’êtres de Telles Couleurs ,
      C’est Puiser l’Hors à Fleur d’Ecorces ,
      Pour en Lumières changer les Heurts.
      ~
      NéO~
      ~
      Becs de l’Arche au Coeur de l’Alliance 😉

  • melusinefee dit :

    Mon pauvre Néo, je suis passée par tes pages autrefois mais je me perds dans ce dédale, à chaque fois que je veux mettre un like je me retrouve ailleurs.. En fait, j’étais tellement baba que je n’ai pas su quoi dire à l’époque et c’est encore idem aujourd’hui.. Je reste scotchée. Moi qui ai la langue bien pendue ici c’est pas la même. Mille becs

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Néa 😉

      La Langue des Bois en Vogue ces Temps ,
      Reste Au Vivant comme un Boomerang ,
      Si le Monde Tangue Naturellement ,
      Son Vif Argent Hors Murs fait Bang .
      ~
      Ici les Mots tiennent leurs Paroles ,
      Sans Courses Folles suivent les Flots ,
      En Idéaux par Paraboles ,
      La Vieille Ecole apporte son Sceau.
      ~
      Les Songes de l’Une sont Ephémères ,
      Lettres Lumières où l’Âme Plonge ,
      Pour Rendre Hommage en Unis Vers ,
      A celle dont le Sillage s’Allonge .
      ~
      NéO~
      ~
      Becs Epiques

  • melusinefee dit :

    Songe Reflète pour un Si , Traverse l’Âme née de Souche ,
    Se Languit des Racines , Délestant Tout Mépris ,
    Quand la Dame me Touche , sa Flamme Luit d’Origine ,
    Il est Temps d’être en Signes , Autrement qu’un Ami .

    puis je enfin déposer du Soleil … oui.. c’était laborieux , il fallut que je me glisse entre ton S couché …. milles rayons ~

    • Drenagoram dit :

      Fait Seulement mon Amie , Dépose de l’Hors en Temps ,
      Un Si pour ce Présent , l’Une Eclaire nos Nuits ,
      Sous le Vent l’Arbre de Vie , Flamboie de son Vivant ,
      Sous sa Voûte naît le Champ , De Possibles beaux Fruits.
      ~
      NéO~
      ~
      Becs de Saisons

  • Bientôt faut que le monde des côtes reculent mais seront ils prevenus…
    j’y resterai jusque aux limites…..
    Un jours je viendrai te rejoindre sur tes montagnes ….

  • Drenagoram dit :

    Les neurones se connectent au hasard des rencontres

    Stéphany Gardier

    Simulation des connexions au sein d’un circuit de 10 000 neurones de rat. (EPFL/Blue Brain Project)

    Des chercheurs de l’EPFL ont simulé la construction de circuits cérébraux. Ce sont les premiers résultats significatifs de l’ambitieux projet Blue Brain

    Comment les centaines de millions de cellules nerveuses que compte notre cerveau se connectent-elles pour créer les circuits responsables du traitement de l’information? Cette question tient en haleine le monde des neurosciences depuis bien longtemps. Si plusieurs hypothèses impliquant notamment des signaux chimiques entre les cellules ont été proposées, aucun consensus n’a émergé jusqu’à présent. Les travaux publiés lundi par des chercheurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences pourraient apporter des éléments de réponse. Henry Markram, directeur du projet, estime que ces résultats constituent «une avancée majeure» dans le domaine.

    Cette publication s’inscrit dans le cadre du Blue Brain Project (BBP), vaste programme de recherche lancé en 2005 et ayant pour but de simuler la structure et l’activité cérébrales de différentes espèces. Henry Markram, fondateur du BBP, espère ainsi permettre aux neuroscientifiques de travailler avec une nouvelle approche et ainsi contribuer à accélérer la recherche sur les pathologies du cerveau. Le caractère novateur de ce projet d’envergure réside dans l’idée d’intégrer toutes les données existant à ce jour dans le ­domaine des neurosciences, d’y ajouter des observations expérimentales et d’en extraire des modèles de simulation cérébrale grâce à un superordinateur. Dès son lancement, ce projet avait agité la communauté scientifique, certains chercheurs dénonçant des objectifs peut-être trop ambitieux.

    L’étude publiée cette semaine concerne le schéma de mise en place des synapses, ces points de contact entre deux cellules nerveuses sans lesquelles aucun flux d’information n’est possible. Pour comprendre la formation des synapses, l’équipe du BBP a tout d’abord observé la structure réelle des circuits neuronaux dans le cerveau du rat, puis utilisé ces données pour réaliser un modèle ­informatique, en 3D, d’un microcircuit de 10 000 neurones.

    Le résultat principal de ce travail est de montrer que la connectivité neuronale serait en grande partie due au hasard. Sean Hill, premier auteur de la publication, explique ainsi que les neurones se développeraient indépendamment les uns des autres et se connecteraient au gré des rencontres. En comparant les synapses virtuelles, générées par le modèle mathématique, à celles observées in vivo, les chercheurs ont pu constater que leur modèle «prédit» la localisation des connexions neuronales dans 75% des cas en moyenne.

    Mais peut-on parler de prédiction quand on décrit un phénomène aléatoire? «Au lieu de parler de prédiction, il serait plus juste de dire que ces résultats suggèrent que le hasard joue un rôle appréciable dans la structuration des circuits neuronaux», répond Rava Azeredo da Silveira, chercheur en neurosciences à l’Ecole normale supérieure de Paris. Il ajoute: «Quand on parle de hasard, il faut bien comprendre qu’il s’agit de statistique de distribution de probabilités. C’est un peu compliqué, mais si l’on dit que deux postiers peuvent se rencontrer «par hasard», on comprend bien que ce hasard ne serait pas le même dans le cas d’un astronaute et d’un apprenti-boulanger! Le hasard est structuré, la question est de savoir par quoi? Dans cet exemple ce serait par la profession des sujets.»

    Sean Hill explique, lui, que dans leur modèle le hasard serait structuré par la morphologie des neurones et la couche cellulaire où ils se situent. «Ces deux paramètres sont fondamentaux pour pouvoir prédire précisément la localisation des synapses.»

    Le modèle utilisé a justement permis d’étudier d’un peu plus près le rôle de la morphologie cellulaire dans la structuration des réseaux neuronaux. Les travaux de l’équipe du BBP indiquent que cette diversité de formes, décrite depuis longtemps dans les populations de cellules nerveuses, assure la robustesse des réseaux de neurones. Le modèle montre que si la diversité est diminuée, les circuits deviennent plus susceptibles de petites modifications. La stabilité des synapses, y compris lors de certaines lésions cérébrales, serait en partie liée au fait que les neurones ne sont pas tous de forme identique.

    L’ensemble de ces résultats est présenté par l’équipe du BBP comme la preuve qu’il est maintenant possible de modéliser avec précision la connectivité neuronale. Et Henry Markram insiste sur l’importance de ce travail, «sans lequel il faudrait des décennies, voire des siècles, pour schématiser la localisation de chaque synapse dans le cerveau. Il est désormais beaucoup plus facile de construire des modèles précis.»

    Rava Azeredo de Silveira souligne lui aussi la valeur de ce travail et les avancées qu’il apporte, mais estime cependant qu’il faut rester prudent. Les résultats présentés ne concernent que la structure des synapses mais ne disent rien sur leur fonctionnalité. Cette critique est reprise par d’autres neuroscientifiques, qui insistent également sur le petit nombre de neurones modélisés, bien loin de la complexité du milliard de cellules de notre cerveau. Les résultats décrits apporteraient donc des éléments de compréhension pour des mécanismes très locaux, mais une extrapolation à l’échelle du cerveau entier serait pour le moment hors de propos.

    La publication, lundi, de ces résultats, parmi les plus significatifs du BBP, s’inscrit dans un contexte particulier. L’EPFL attend de savoir si le Human Brain Project, prolongement à l’échelle humaine du BBP, est sélectionné par l’Union européenne parmi plusieurs autres projets pour recevoir un financement d’un milliard d’euros (LT du 01.02.2012). La décision devrait tomber au cours du premier trimestre 2013.

    Source

  • Ariaga dit :

    Ta capacité d’imagination et de versification ma laisse pantoise …. Amitiés.

    • Drenagoram dit :

      Bonjour Ariaga ,

      Merci à toi au delà , de suivre ce fil de soi ,
      menant ma Quête au choix , à travers rives & monts ,
      ces Songes illustrent d’éclats , l’Esprit guidant sans lois ,
      mon âme vers cette aura , murmurant d’être au nom.
      ~
      NéO~
      ~
      Amitiés d’Hors saisons

  • Ariaga dit :

    Enfermée en les hauts murs,
    de la mort dans l’étroiture
    Là où tout n’est que murmures
    Je rêve le rêve
    de ceux qui ont aimé vivants …

  • Dany de tara dit :

    ne recevant plus d ajout de mes amies(s) par mail je suis en retard chez toi
    une bien beau texte
    le son de tes mots résonnent si forts
    tu as une imagination très poussée
    mais j aime cela
    becs de rose Néo

  • ariaga dit :

    Moi aussi j’aimerais plus de nouvelles … Amitiés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :