~Dernières Lueurs~

 ~Dernières Lueurs d’Automne ~

En soir d’Automne , partons ensemble
Longer dans leurs , à même la Terre,
L’Hiver s’en Vient , par les Travers,
Sombrer Lueurs et Border Mère.
Dans les Sentiers , d’Ombres déliées.
Des Chercheurs d’Hors , aiment les Reflets
d’ Etranges Anciens , En Vers Chemin.

~

~

Dansent les Nuances ,
Elle va venir , le jour s’enfuit ,
Les Arbres Gris , Par Nonchalance ,
S’en vont Dormir , En Belle Etoile .
D’une Lune en Nuit.

~

~

Même les plus Jeunes , Quelques Printemps .
Viennent à Porter , La Croix au Vent ,
D’une Souche Coupée, l’Arbre Renaît ,
Une Seconde Chance , Quand vient l’Hiver ,
Par Temps d’Avance.

~

~

Dans l’Heure Sillage , des Bras de Pairs
Tendent vers Demain de blancs Nuages
Haut Doigts envers l’Anneau est d’Hors
Pour l’Onde Mère , qui veille en Corps,
Sur Chaque Main , des Vieux Visages.

~

~

Il est là Mon Erable ,
Tout de Rouge et de Gris ,
Mon Ancien , Vénérable ,
Quand il bouge à l’Envie ,
Dans un Vent Vagabond,
Qui voyage à l’Automne.
En Soufflant tout le Long ,
Un Refrain , qu’Il Fredonne.

~

~

Jaime bien l’Automne , et ses Rayons.
Les Arbres entonnent , en Résonance,
Des Songes Murmures , l’ Invitation,
A prendre Conscience , de l’ Existence.
De Tout un Monde , par l’Attention
D’autres Nuances , aux longs Frissons
De Ciels en Racines et à Mers d’ Origines.

~

 

~

Cest là dans l’ Hors , en pente Douce,
Qu’une Dame de Nuit , ombre de Vie.
S’en vient l’ Hiver , chercher Reflets,
Le Long des Terres , près de chez Lui.
Les Feuilles en Peines , forment un Lit,
L’ écorce du Monde, d’ où elle me pousse.
Un Sol de l’Onde , par l’Harmonie.
Tremble parfois, d’infimes secousses
Quand le Silence , enfin s’enfuit .

~

~

Au Versant Solitaire , il est Val Oublié
Sa Peau Terne se Reflète ,
Change à l’Hors, son Visage .
Sa Lumière à dorée ,
Inonde l’âme du Sage.
Il est là son Secret ,
dans l’Accord d’une Forêt.
Quand le Ciel, en Passages
Révèle l’Antre de ce Monde
Entre Songes, et les Rêves
Quand le jour s’achève,
Sur l’Ether de l’Onde.

~

~

Seul le Faire, peut Changer,
Mettre à Mort , Paysage.
Enserré l’Hors de l’Hêtre,
Par des Maux , Fer de Lettres
Il est Froid , Barbelé
Sert le Corps d’un Pur.
Marquant là , son Domaine
Balafrant les Sillages
Comme le Font , toutes les Chaines

~

~

Dans le Creux , il m’attend
Tend ses Bras , vers l’Ancienne
Il connait l’importance ,
Les Vieux Mots du Passage
A la Plaine , il Balance ,
Entre Monts et Nuages ,
Sa Silhouette n’a de Veines
Qu’un Reflet , d’Hors Visage.

~

~

De Hauts Murmures , Profonds Sillages.
Ses Soupirs même, sèment le Temps ,
Par les grands Vers , son âme Voyage.
Son Ecorce d’Hors et Moire , et Blanc ,
Cerne La couronne , de sons Visages
Roi d’Hier , d’Essence Noble par Nature
Aux Lueurs de l’Automne
L’Arbre attend , son Bel Hiver.
Aux Quatre Saisons , il a aimé
Les Rendez vous de la Lumière,
Qui certains Soirs , venait l’Ombré.

~

~

LHors du Couchant ,
Traverse Plaine.
Donne Lueurs ,
A chaque Veine.
Dans la forêt , un monde s’en Va.
Chercher Refuge entre les Chênes
Viennent les Songes ,
Auprès des Miens , une Onde est là
Trouvant les Mots, Ceux d’Autrefois
Quand l’Homme parlait ,
Au Coeur des Bois.

~

~

Une belle Contrée s’ouvre à l’Hors
Les Ombres denses , encrent le Ciel
Chaque Nuances , veille d’Abords
Cherche les Rives , d’une Ephémère
Accorde l’Essence aux Songes Eveils
Porte les Âmes , vers son Appel.
Le Chant d’une Onde ,
Chemin d’une Terre.

~

~

Un Royaume à Cheval
Entre Terre et Reflet
Crépuscule d’un Val
Qu’une Nuit va Souffler
Endormir de Lueurs
Et la Lune retrouver.

~

~

Un Songe Passe…

~

~

Il est Temps de s’étendre ,
Au Loin l’Hors Rougit.
Perd la Flamme d’Automne
L’Arbre le sait , va l’attendre
Une Longue Saison en Terre l’Hiver
Dans les Sous Bois , s’en va la Vie
Au Loin déjà l’écho Résonne ,
La Dame Lune s’offre la Nuit.

~

~

A l’Horizon , l’Hors des Rayons
Dessinent en Corps , d’étranges Lignes
Les Arbres d’Ormes , s’encrent l’ échine
Peinent à couvrir , leurs Fines Ecorces.
D’ombres est le Torse qui s’incline ,
Dans le Couchant d’un Long Sillon.

~

~

Le Bleu d’une Nuit , emporte l’Âme
L’Etoile au Loin , cherche à briller
Persée aimerait revoir Morphée
Lui Parler d’Hors , dans ses Cheveux
Les Filaments , perdent le Fil.
L’Echo distant , parle d’Aveux
Les Arbres aux Vents , sont versatiles,
Ils soufflent Mots , envers la Dame,
Parlant d’Anciens de belles Lignées.

~

~

Haut Tilleul , j’ai Croisé
Par le Biais de Reflets ,
Une Etrange en Pensée,
Là au Pied de l’Aïeul ,
Par Naissance Opposée,
J’ai Osé lui parler,
Murmurer à ses Feuilles ,
Tout le Lien des Années.
Toutes les Peines et l’écueil ,
Qu’il nous Faut s’affranchir,
Pour une Nuit , en Contrée.
Parler d’Hors , qu’elle le Veuille
Au moins pour , un Printemps ,
Un Retour , des Livrées.

~

~

En Lune ce soir , je vais Songer
Parler d’une Plume , aimant les Vers
Verser à l’Une , quelques Reflets
Longer les Dunes , d’un Bleu Desert
Les Jeux Sont Fées , et l’Arbre d’Hors
Ses branches aux Vents , penchent vers Mère
Je vais lentement , dans l’Haut Dehors.

~

~

Mon Arbre d’ Une , Gardien du Temps.
Entre tes Bras , souvent je Dors,
A même l’Ecorce , j’effleure les Runes,
Passe ma Main , au Long Descend.
Ecoute la Vie , Trouver l’Accord ,
Des Pierres Visages , d’une Ombre Lune
Dans Ton Sillage , s’écoule l’Hors
Il vient lentement , parler de Mère.
Il laisse chaque Jour , passer en Corps
Une Onde Ancienne , par Sentiments.

~

~

Il est Temps , maintenant ,
De rejoindre les Miennes ,
Elles sont Loin , en Avant .
Je suis Las , mais à même ,
De sentir ta Présence ,
Dans Chaque Ombre de l’Une
De connaître l’Essence ,
D’un Reflet de Chacune.
Part , l’Automne .

Reviens nous en Lueurs
Laisse l’Hiver , s’affranchir
Recouvrir mon Monde ,
je Viendrais au Printemps .

Revenir .

Pour tout l’Hors d’une Onde.

~

~

Un Songe passe…

NéO~

Publicités

§ 37 réponses à ~Dernières Lueurs~

  • Drenagoram dit :

    Bienvenue à Vous , en Terre d’Automne
    Dans les Dernières Lueurs d’une Onde
    Avant l’Hiver d’une Mère des Hommes
    Qui s’en va, recouvrir , d’un Blanc Duvet de Plumes.
    Un Manteau de Souvenirs , vieille écorce du Monde.
    Les Mots sous vents forment des Dunes
    Les Vers Reflètent , l’étrange des Corps
    Ces Demains , Tiennent à l’Une
    Sertissent l’Onde de nos Liens
    Et Renouent par la Cime
    Au Berceau , l’Origine.
    A bientôt , mes Ami(e)s
    Ouvrez l’Oeil pour l’infime,
    Dans la Nuit, au Dehors.
    Quand le Silence est d’Hors.
    NéO~

    • LA MAGICIENNE dit :

      J’ai suivi le chemin qui mène à l’Hors,
      pour me régaler une fois encore
      de tes fleuves glacés
      d’un hiver floconné
      qui réjouissent les coeurs
      à l’approche de l’heure
      attendue par les chrétiens
      en quête de leurs ferveurs
      devant un berceau divin.

      Bon week-end mon ami
      et merci de ta fidèle amitié.
      La Magicienne….

      • Drenagoram dit :

        Bonjour Rafa,
        Merci d’Être là, entre Lueurs,
        Prendre dans Leurs , une Vague en Hors.
        L’onde se plait , au Fils des Heurts
        A tendre le Coeur , en Contre Corps
        C’est tout un Monde , une Terre d’Ailleurs
        Qu’une Dame Inonde , une Âme Soeur.
        Je la veille elle se Meurt.
        Chaque jour , chaque Seconde.
        Viendra l’Hiver , après demain.
        Bon vent à Toi , Dame Rafa.
        Déjà la Neige est en Chemin.
        Au Loin résonne l’Appel du Bois.
        NéO~

      • LA MAGICIENNE dit :

        Bonsoir mon ami !
        Ne voulant déroger à la tradition
        je passe te souhaiter
        le JOYEUX NOËL
        Moment heureux pour ceux qui sont entourés d’êtres chers…..toi peut-être….
        J’en profite pour te lire et admirer tes
        magnifiques photos de la nature qui semble abandonnée de tous…
        A bientôt
        Amitiés
        Raf@

      • Drenagoram dit :

        Bonsoir Rafa ,
        Merci à Toi , à l’Onde d’un Coeur
        Passes Toi Aussi , un Monde Meilleur,
        Aux Tiens , et à tes Proches
        De Belles Fêtes , car l’An approche.
        Et mes Souhaits t’accompagne
        Entre Mère , et Campagne.
        Je viens de Publier Arborescence.
        Un chemin qui éclaire l’essence
        D’un Bel Arbre de ma Vie.
        A bientôt et Belle Nuit.
        NéO~

    • Fr@ne & @l dit :

      Que ce soit Margo ou André …
      On lit et on ne peut que rêver !
      Merci !
      Bonnes fêtes
      Fr@ne

      • Drenagoram dit :

        Bonjour Fr@ne,
        Bienvenue à Toi , dans les Lueurs
        Pour Moi tes Mots sont de l’Argot 😉
        D’André , je n’ai pas Tout Compris.
        Mais j’apprécie le Verbe Rêver.
        Et dans ma Nuit , je l’ai Trouvé.
        Bonne Fêtes de Même.
        Et belles Balades.
        NéO~

  • assjbedard dit :

    Moi aussi , j’aime les arbres.

  • Drenagoram dit :

    Bonsoir Anette ,
    Bienvenue à Toi ,
    En Mer de Songes.
    Ici les Lettres ,
    Eclairent en Vers.
    Et l’Âme prolonge.
    Tout l’Hors de L’Hêtre.
    Sur ces Chemins ,
    Se Nouent des Liens ,
    Auprès des Verts.
    Une Dame se Plonge ,
    A fleur d’Ecorce.
    Au Coeur des Bois,
    Parle d’Autrefois,
    Et puise la Force.
    Dans l’Ephémère.
    D’une Belle Voix ,
    D’Arbres Lumières .
    Une Onde les Aiment.
    Et moi de Même.
    A bientôt ,
    Aux Long des Songes.
    NéO~

  • marie-ne dit :

    Je bois tes mots, ….
    tel l’eau d’une source, je m’en, abreuve.
    Je reviendrai sans attendre le printemps.
    Belle soirée…
    A bientôt.

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Marie,
      Ne bois pas trop,
      Gardes l’envie,
      Même si la Source est Claire,
      Elle prends l’hors dans sa Vie,
      Aux Racines , Puise les Mots.
      Tant que Chante ma Terre.
      L’onde Mère qui relie.
      NéO~

    • marie-ne dit :

      Le printemps est là, et je repasse par là… 😉
      Sois bien NéO et qu’une belle onde te porte.

      • Drenagoram dit :

        Un Printemps de Bonne Heure ,
        Quand le Temps change autant ,
        Dame Nature est Douce Voix ,
        Et son Chant nous Conseille ,
        D’être Ecoute à son Coeur ,
        Et de Suivre sous le Vent ,
        Ses Chemins en Eveils ,
        Elle est Hôte dans ses Bois.
        NéO~

  • Très bel article et très belles photos…
    J’aime !

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Agnès,
      Merci des Mots ,
      Aux Long ils laissent,
      Un doux Parfum , un bel Halo,
      Bienvenue à Toi en Mère Lueurs,
      Sur les Chemins d’une Fin d’Automne
      Quand la Lumière , éclaire au Coeur
      Un Songe passé ,en Terre des Hommes
      S’en vient dorer l’écorce d’Ailleurs.
      A même les Veines, des Bois Dormeurs.
      A bientôt.
      NéO~

  • fanfan la reveuse dit :

    Je n’essayerai nullement de vous déposer ici quelques poésie, non, ici votre plume est à l’honneur et doit le rester Néo.
    Simplement je déguste ce magnifique billet et vous en remercie mille fois.
    Si je n’ai l’occasion de vous revoir, je vous souhaite à vous et les vôtres de très belles fêtes de Noel, que la paix et l’amour vous couvre tous de son plus beau manteau.
    A bientôt Néo !

    • Drenagoram dit :

      Merci Beaucoup Dame FanFan
      Les Fêtes nous Viennent parler d’Avent
      De Belles Histoires , un Bon Moment
      Et des Rencontres , aux Souffle du Vent.
      Un Soir en Blanc , pour ce Noël
      La Neige Promise , pour les Enfants
      Pour vous Aussi , cette Etincelle
      Et à bientôt , Dans l’Hors de l’An.
      NéO~

  • mu64 dit :

    Un passage du soir et un coucou sur ce très beau billet encore.
    C’est incroyable cet art de trouver les mots, et celui de capturer de si belles photos.

    Belle soirée NéO !

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Mu ,
      Merci à Toi de venir à l’Onde ,
      Cueillir de l’Hors à Perte de Vue ,
      Au Coeur d’Automnes il donne au Monde ,
      Des Songes laissant une Terre à Nu .
      ~
      Demain l’Hiver reprend ses Droits ,
      Déjà les Rois ont Blanches Couronnes ,
      Les Bois s’endorment encore une Fois ,
      Sur le Couchant Lumière Rayonne…
      ~
      NéO~
      ~
      Belles Soirées Mu

  • mu64 dit :

    Je repasse et je songe, qu’il est des lieux parfois où il est bon de prendre racine 🙂

    Belle nuit Néo après ces dernières lueurs

  • filamots dit :

    Je viens de m’égarer sur cet ancien billet où tu parles de l’automne. C’était l’année dernière, mais il me semble que c’était hier que ces mots résonnent.
    Les photos sont si belles que j’ai voulu y mettre un mot et que si tu me l’autorises je posterai en partie ce billet chez moi, afin que d’autres qui visitent viennent lire ces superbes mots et vivre les images avec toi au creux de ces arbres, branches et racines qui naissent dans la terre d’où nous retourneront.
    Becs de mi-décembre 🙂

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Gène ,
      Merci à Toi pour ces Lignes d’Hors ,
      Pardonne le Temps de ma Réponse ,
      Le Coeur de l’Onde est Vaste en Flore ,
      Sous Vents je Cherche la Voie d’une Once.
      ~
      A Fleur d’Automne c’était Hier ,
      Accompagné de Quatre Lueurs ,
      Veilleur Songeait tout en Reflets ,
      A Vivre au Sons d’Esprits Porteurs.
      ~
      Partage bien sûr c’est de bon Ton ,
      C’est Là Raison de mon Sillage ,
      Merci à Toi d’être en Saisons ,
      Un Fil d’Orée entre deux Âges.
      ~
      NéO~
      ~
      Amitié sans Détours 🙂

  • c’est bien encadré, de belles images pour une période qui annonçait un refroidissement, une mise en pause pour ensuite redémarrer. J’aime aussi les couleurs de l’automne mais tout va tellement vite, passer du gris au blanc et toutes ces questions que l’on peut se poser avant de se coucher. Becs di Néa

    • Drenagoram dit :

      Bonjour Néa ,

      Pour les Questions l’Automne est d’Hors , Les Réponses venant bien plus Tard ,
      Après des Songes où le Regard , Trouvent la Paix au Sein de Flore ,
      Tant d’Eléments Forment un Décor , Pour Renouer le Fil d’une Histoire ,
      Où l’Une & l’Hôte sans le Savoir , Se Sont Trouver Cinq en Accord .
      ~
      NéO~
      ~
      Becs en Rayons 😉

  • Mon cher Néo, j’ai pensé bien à toi ce matin, avec le 11 et 11 h 11 alors que je parlais de glas hier et de cloche, celle ci a sonné ce matin et encore un lien avec Gabriel, c’est la mère du Maire qui a eu malaise en son jardin.. de plus lorsque je lisais le livre il y a eu le lien avec parquet et j’ai eu des ondes entre 10 et 11… parquet, lame, quelque chose craque, fait du bruit, mais le parquet est aussi justice… il y avait de la lenteur dans la circulation, bouchon, rencontré par deux fois une infirmière chez G. avait qui ce matin nous avons parlé psy et christophe dont la fête est le 21 et St Christophe protecteur du chemin.. les planches en montagne.. cela fait déjà 3 décès dont deux ici dans le village…. bus, arrête de bus.. coeur encore lenteur, être derrière quelque chose qui n’avance pas vite.. pénible ou suivre, un suivi… à l’insu ? et j’ai vu un cycliste routard avec tous ses bagages et son chien et un drapeau suisse sur la route ce matin, un animal mort sur la route… glos bisous.. au moins tu es vivant puisque tu es présent ici..
    Néa

    le mauvais pressentiment de ce matin est passé mais il s’est forcément passé quelque chose quelque part… oppressant, écrasant …

  • des pêches, noyau, dépêche et une dépêches et les dépêches qui est encore lien avec Lyon car c’est un journal

    se dépêcher et le pied au planche,

    • Drenagoram dit :

      Amitié au Grand Lyon , Trônant de par Nature ,
      Sur une Ancienne Armure , D’Un Roi Ayant Visions ,
      A la Pêche aux Leçons , Certains ont la Vie Dur ,
      Dans le Sillage d’Arthur , La Dame Blanche veille au Nom .
      ~
      NéO~
      ~
      Becs à la Lueur

  • oui Néo 50/50, la mi , âge d’or automne c’est la récolte et la redistribution.. tantôt je revoyais tant en mots qu’en images le complexe tel l’endroit avec diverses portes et diverses scènes, tel au Cinéma ou salles de spectacle, donc tout se rassemble, avec cascade, cela se rejoint à tous les niveaux, je revois les galeries des glaces mais aussi comme j’ai travaillé chez Fichet Bauche, eh Oui, j’ai eu aussi à faire des devis et je me souviens des rayons en alarme volumétrique.. ce qui me donne en image comme dans les salles d’aventures, un rayon de soleil ou lumière qui a un point donné va se refléter sur un autre point etc… comme dans le fractale, ou une feuille de fougère mais au des parts, c’est pré part à sion..
    gel eau angelo le moulte dimension El

    je m’amuse comme un folle avec tout cela.. une base qui se répète

    • Drenagoram dit :

      A la Lueur du Premier Val , Les Eléments s’en vinrent du Songe ,
      Au Fil d’Automne les Ombres s’Allongent , Suivant un Nombre de Fractales ,
      L’Onde les Relient au Coeur de la Toile , Par Foi de son Vivant Prolonge
      Certaines Lignées jetant l’Eponge , Juste à l’Orée en Quête du Graal .
      ~
      NéO~
      ~
      A l’Hors Becs de la Quatrième Dîme en Sion .

  • entre le sphynx, pi re amie de, j’en suis toujours à suivre pour le moment Richard et Aurore, cette dernière étant sur la route aujourd’hui à revenir de toulon et c’est rouge… et Nevers, noeud Vers, donc Noeud Nord et la botte secrète transmise, de la pointe de l’épée au front, cette marque

    pour les mots encore Parques, le Parc, les allées du Parc, du Parc, pour ce qui est régulier ou qui vient régulièrement.. cela donne encre l’image du Petit Prince et du Renard, la constance, l’antifriction, la ponctualité donc des rv qui ne sont pas manqués.. ah ! c’est cool

    mais voilà il y a des rv surprenants auxquels nous ne sommes pas préparés. la vie serait monotone sans cela
    ( famille Monot) que l’on peut aussi mettre dans les liens qui se rejoignent comme dans un flocon.. flot qu’on et poui les confluents très influents..

  • Flot rance flore anse et les poignets, les poignes, les poignées, l’aisance qui relie le bras à la main, que l’on tourne ou qui a tourné, un coup de main, de l’aide.

  • en fait cela est tous les petits morceaux qui miroir brisé ou l’on a vu l’image en 3 dimensions.. en riz, j’en ris Henry.. hi hi avec le double i
    ou Y l’homme c’est aussi le nom des éditions du Livre que je lis en ce moment.. et j’ai connu autrefois, éric l’homme, au collège

  • Solange dit :

    Au fil des images la nuit avance sage
    de l’automne aux feuilles et aux couchants flamboyants
    nous voici en hiver
    nous attendons quelques clichés pour y glisser nos vers
    Bonne soirée à vous et à NéO~ notre poète frère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :