~Sillage~

     ~
 Dans Mon Sillage Filent les Mots ,
 Tissant au Large Brins d’Ephémères ,
 Certains se Perdent dessous l’Amer ,
 d’Autres Dérivent vers l’Île Echo ,
 Ses Liens Sommeillent une Fois à l’Eau ,
 Hors de nos Rives Songent Outre~Mère .
 Autant de Rêves Sondant l’Entière ,
 Sur l’Arche à Suivre au fil de l’Haut . 

Un Si Soie t'île Espère Néo ,
Résonnant d'Hors aux Quatre Vents , 
Sous le Couvert des Eléments ,
la Découverte demeure Halo ,
Commune Lueur portant Flambeau , 
Eclairant l'Onde de notre Vivant ,
Par son Regard Naturellement , 
Ouvert en Ronde à Fleur de Peau .
~
La Plume légère S'envole Souvent , 
Jetant un Œil à la Lumière ,
Venant décrire dans l'Uni Vers , 
des Lignes offertes à l'Espace Temps ,
Le Temps Effacent à sa Manière ,
 Ce Chant Perdu pour ses Enfants ,
Qui d'entre Nous en Corps l'Entend ? 
Désir Avoir les Pieds sur Terre ?
~
Au Cœur des Dunes en Plein Désert ,
dans Sept éthers fait d'Océans , 
Mince est l'Espoir d'une Rose d'Avant , 
de Voir ces Jours Transformer l'Ere ,
Comme à Regrets Inspirant l'Air , 
son Prince Affleure l'Esprit Vaillant ,
L'Une Veille d'Ailleurs au Firmament , 
Au Libre Cours des Toiles Stellaires.
~
    ~
Levant le Voile sur son Cancer , 
Au Gré des brumes du Vieux Gréement ,
La Corne Entonne sur le Distant ,
Les Premières Notes d'un Appel Clair ,
Déjà s'Arriment en Âge de Faire ,
des Vœux sous Cieux d'un Feu Brillant ,
Autant de Phares sur le Couchant ,
Hanté d'écumes venant d'Hier .

~
Voguant à l'Hors au bord du Monde ,
ses Ecrits Vains Restent Lettres Mortes ,
Tout à Chacun en Soie les Portent , 
Si d'Aventures son Cœur Abonde ,
D'Être de Nature dans sa Seconde , 
Œuvrant Bien Sûr a Faire en Sorte ,
Qu'un Autre Temps Ouvre la Porte ,
Sous le Blé Mûr vient l'Herbe Blonde .
~
Chaque Sillage Trace son Destin , 
Parmi les Vagues à la Surface ,
Croisant Parfois de Guerre Lasse , 
des Compagnons sous les Embruns ,
Gravant les Lignes d'un jour sans fin , 
Ceux par Chemins la Vie Embrassent ,
Créant de Faits des Liens Tenaces ,
Envers les Flots soumis aux Grains .


Drainant l'Effort de toute une Vie, 
Par un Matin Fait de Ressacs , 
Mon Âme Sondait les bords du Lac , 
Cherchant la Dame et son Esprit , 
Menant ma Barque au Fil d'Alliance , 
....
Pour un Sillage élémentaire , 
Hors des Reflets l'Amour d'une Mère ,
Reste la Clef d'une Quête de Sens .
~~
 
O~
 
A la Mémoire de Mère (.)
 


§ 45 réponses à ~Sillage~

  • oceanelaika dit :

    bonne nuit mon ami Néo … wow))) magnifique sillage
    Ta plume est légère et plaisante
    j’aime tant te lire mille merci pour tes partages
    je n’ai pas ton talent pour écrire comme toi mais j’apprécie bcp tes envois
    bonne nuit Néo et a très vite
    en espérant que tu ne boite plus sourire
    bis tendresse et calinous de ma Louve qui adore ce temps 🙂

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Martine , comment vas Tu ?
      As tu déja revu l’Hiver ,
      Il est passé ce soir chez moi.
      Livrer ses neiges, sur ma Terre.
      Je marcherais d’un coeur léger,
      Sur cet Or blanc , enfantillage.
      Poserais mes pas , bien tendrement.
      Demain matin , Nouveau Sillage.

      A bientôt , merci des Mots.

  • LA MAGICIENNE dit :

    Bonsoir mon ami(e),
    je suis subjuguée par tes mots, ils m’enchantent et m’interpellent, telle une corne de brume dans le lointain, ils rappellent que la vie est liée à la mort par le trait d’union du destin.
    Le mien m’a permis de te rencontrer et c’est un bonheur de plus dans ma vie qui en comptent déjà tant ! alors je remercie mon guide, mon archange, car nous en avons tous un, il suffit de prêter attention à lui et il se manifeste, le mien a dirigé mes pas vers ce chemin bordé de voix qui chantent et murmurent : …
    Amitiés.
    Je ne suis jamais très loin et si tu ne me vois pas apelle moi……
    La Magicienne viendra.

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir à Toi , Dame Magicienne,
      Au bord du Lac, Au Bleu d’Etoiles
      Certains Sillages, croisent leurs Chemins ,
      D’autres préfèrent , y voir l’Ancienne,
      La Dame des Voiles , qui chaque Matin.
      Apporte l’Aurore et ses Lumières,
      Sur les Contours d’une Nuit sans l’Une.
      Il Veille les Songes et porte les Liens.
      L’Arbre qui vit dans mon Jardin.
      Je lui dédie , l’Hors de mes Vers.
      De tout mon Être, il est Gardien.
      Chaque Raison ,qui Vole ma Plume.
      Il est la Rune, de mon Hiver.
      Corne de Brume, et Solitaire.
      Vers ses Racines, court mon Sillage.
      Rejoindre ses Veines , sous la Lumière.
      A deux, en Somme , le même Visage.

      A bientôt , Magicienne.

  • Martine Bond dit :

    Merci Néo de ton passage, tes mots sont toujours aussi beaux et apaisants…
    Merci et bonne fin de soirée

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Martine.
      Bienvenue à Toi , dans mon Sillage.
      Il suit par l’Onde , un Vent de Mère.
      Il est au Monde , par le Voyage.
      Des Fleurs Souvenirs , De Vaines Pensées.
      Le temps Passé ,au cours des Âges
      Dans l’Ephémère, de vains Reflets.
      A l’Or qu’on aime, voir la Lumière,
      Sur les Visages ,Illuminer,
      Par un Sourire , le verbe Aimer.
      Comme j’aime la Mère , dans mon Sillage.
      NéO.
      Bonne Nuit Martine

  • Dany de tara dit :

    Bonjour Neo
    Quel plaisir de te lire sur mon humble espace
    Des mots écris avec le coeur
    Ils font mon bonheur et éclairent cette journée tristounette
    Temps frais ici mais sans pluie ni neige
    Bien au chaud dedans avant de partir pour ma campagne Ariègeoise
    Bisous avec mon amitié
    Je suis ton sillage pour mieux aimer tes mots

  • Drenagoram dit :

    Bonjour Dany ,
    Bienvenue à toi dans mon Sillage,
    Au coeur j’écris avec les Mots.
    A la Lumière , s’en vont mes Vers.
    Chercher une Onde , à même la Terre.
    Chaque Seconde ,aux cours des Âges.
    Emporte le Monde, dans son Sillage.
    Je lache ma Bonde , à l’Ephémère.
    Qu’elle se propage au Fil de l’Eau.
    Sur les Rivages des Jours Amers.
    En Attendant que vienne la Dame.
    Ouvrir mon Coeur au Chant des Âmes.
    NéO.
    Sillage~
    https://drenagoram4444.wordpress.com/onde/sillage/

  • marie-ne dit :

    Je croyais avoir déjà mis un mot sur un « sillage », ….enfin bref…
    🙂
    tes articles, tes poèmes, tes photos, et tes mises en page, c’est de toute beauté. même les teintes utilisées, sont choisies avec gouts, du moins j’ai les mêmes alors..
    Bravo NéO,
    une belle quête que d’Ouvrir son Coeur au Chant des Âmes.Tu as raison, lache ta bonde, tu me diras ce que c’est 😉 et lâche là à l’éphémère, elle se propagera t’inquiètes, on est reliés, si on le souhaitent, on le sait.
    bisous sur ton coeur.

    • Drenagoram dit :

      Bonjour Marie ,
      En Sillage d’une Lumière ,
      Lacher la Bonde c’est Donner Libre cours .
      Laisser aller sans retenir ,
      Tout son Esprit vers le Vivant ,
      Son Coeur à l’Onde chercher en Vie ,
      Les Beaux Reflets d’une Dame d’Atours ,
      Et voir son Âme au Chant s’Ouvrir ,
      Saisir l’Essence de l’Ephémère ,
      Être en Accords avec son Temps ,
      Savoir le Souffle venir de Mère ,
      Sentir le Monde Battre en Instants.
      NéO~

      belle Journée Dame du Sud.

  • marie-ne dit :

    Bonjour NéO
    Et en plus, je ne sais si c’est fait exprès, mais comme il m’est déjà arrivée de le faire aussi, écrire un texte avec des couleurs différentes, qui en lisant à l’affilé les mots de même couleur, on trouve encore un texte … peut-être l’as tu fait exprès ou pas, mais on peut voir d’autres messages, bien sûr toujours en liens et reflets, peut etre que je ne sais pas faire simple et que je cherche le compliqué, mais dans ton écrit, j’en vois plein d’autres, selon les couleurs, à l’horisontale o bien à la verticale…. heu tu me diras, parfois on arrive à voir ce qu’on veut voir. 😉

    • Drenagoram dit :

      Bonjour Marie ,
      Tout est en liens ,
      Mais Tissé dans une Onde ,
      Un Arc en Ciel de Veines Couleurs ,
      Où s’entrecroisent bien des Chemins ,
      Souvent la vie nous mènent au Coeur ,
      A voir Ailleurs ce qui est Vain ,
      Ici se Lient entre les Mondes ,
      Différents Sens selon Chacun ,
      En Toutes Essences ,
      Va le Destin.
      NéO~

      NB :
      Si tu appliques ce Principe à tous mes Billets ,
      Joindre les Couleurs entre les Lignes ,
      Il va te Falloir , bien des Nuits en Veillées.
      Pour Trouver en Regards , quatre Signes.

      • marie-ne dit :

        heu oui, ça va pas le faire, il faut que je dormes pour voir l’hors, sinon, je deviens sombre, si le corps n’est pas en harmonie avec l’esprit… Ceci dit, je suis curieuse, et là, forcément en me parlant de 4 signes, tu m’attires. 😉
        Il me faudra prendre le temps, triinnquillement.
        belle après midi NéO, et merci pour le bon sens, ça me rassure. 😉 🙂

      • Drenagoram dit :

        Bonsoir Marie ,
        J’ai Cité d’Ors
        Il va de Soie ,
        En Etoffe Nature ,
        De Chercher la Lumière ,
        Dans les Lignes du Vers ,
        Celle qui Voit ,
        Et en mesure ,
        De Trouver l’hors ,
        Avec l’Esprit.

  • marie-ne dit :

    Merci pour l’explication : lâcher sa bonde. 😉 j’en avais perçu le sens, sans en être sûre. 🙂
    belle après-midi en harmonie de tout ce qui vit.

  • marie-ne dit :

    En me baladant sur mon blog à la recherche de quelques liens, j’ai retrouvé celui-ci .. peut-être ne savais-tu pas que les arbres communiquaient entres eux???… ce qui m’étonnerais fort venant de ta part 😉

    si ça te dis, quand tu auras un peu de temps clic >>>

    http://mavoie2958.wordpress.com/2009/07/26/communication-entre-les-arbres/

    • Drenagoram dit :

      Merci Marie pour ce Billet ,
      Un pas de plus vers l’Evidence ,
      Les Arbres entre eux sont bien Reliés ,
      Il y a de l’Esprit en Chaque Essence ,
      L’Amour d’une Vie et l’Amitié.
      NéO~ 🙂

      • marie-ne dit :

        Biens des Pensées en vers l’Hôte Né Haut,
        Toutes en Mémoire de Mère, l’Une en son for, dans ce sillage, a senti l’âme Unie vers celle qui oeuvre en biens en tant de points, qui bout à bout font temps de possibles, les mots posés là en sillage, sont juste une trace un pas un sage à qui pour tous les hêtres, et qui en air par foi, s’expriment, sans saisir combien l’âme est plusieurs et qu’il est doux de faire union, en ondées toutes douces et rafraichissantes, des becs en vols vers l’âme de Mère et l’Ami NéO. Qu’en temps ses pas s’alignent en bienfaits, en ces temps de repos pour l’hôte qui donne autant à l’unité des coeurs.
        Mer ci, Mère ci, Maire si 😉 (anagramme en maire hé hé, 😀 )
        Meilleures pensées envers vous et tout (es) soyez Biens et Unis en ces temps de l’Eté.
        Becs sur le Coeur (choeur)

  • Tiggerlily dit :

    Ton sillage me fait penser à une marée qui charrie son monde
    Chacun y trouve sa place, par la puissance de la vague
    J’y sens les bras d’une Mère qui portent dans ce ressac
    Naviguer ne se fait pas sans effort, certains y laisseront leurs vies
    D’autres, à la surface, reprendront pieds…
    Subtilités des mots que tu manies en profondeur !
    Bonne soirée

    • Drenagoram dit :

      C’est Juste Lily ,
      Dans ces Courants s’en vont les Mondes ,
      Mère est Puissance et porte nos Vies ,
      Sur ces Flots d’Ondes au Fil d’Essences ,
      Certains s’accrochent dans son Sillage ,
      Suivant les âges cherchent un Sens ,
      Quand d’Autres à Peines peuvent en Visages ,
      Cerner les Vagues sur sa Surface ,
      Qui poussent les Eaux dans leurs Voyages ,
      A suivre les Lames de Fond D’Ecrits ,
      Hors les Lignes Tissent dans son Espace ,
      Les Liens à Mère vers l’Haut Relient.
      NéO~

  • domica01 dit :

    Re Bonsoir mon ami,
    Et voici comme les esprits se croisent et s’entrecroisent …
    je te suis dans ton doux sillage,
    et en jouis d’autant
    que j’ai connu trop de ressac …
    Bien le bonsoir mon cher Néo !
    Namasté ! ! !
    et je précise : un mot qu’on utilise au Népal pour saluer… et qui véhicule l’essence de l’expression « Je salue le soleil qui est en vous » ou « Je salue le divin en vous » ou encore « Le divin en moi accueille le divin en vous »…
    *DoMica*

    • Drenagoram dit :

      Namaste DoMica ,
      Je suis en Corps aller la Haut ,
      Faire un petit Tour d’Anapurna ,
      De Bons Souvenirs à Fleur de Peaux ,
      De Belles Rencontre au Fil de Soie.
      Bien sûr en Vies il y à des Maux ,
      Des Droits Manquants , le Temps des Lois ,
      L’Envie de Faire n’à Pas d’Echos ,
      Mais Chaque Sillage porte son Eclat ,
      Une Onde découle de nos Actions ,
      S’en va Toucher les Rives au Delà ,
      Parfois Ressac revient des Fonds ,
      Nous Faire Tanguer en Fondations ,
      La Dame des Voiles est là Pour ça ,
      Un Phare en Mère au Gré des Flots.
      NéO~
      belle Journée D’âme de l’Une ,
      Aux Dits Vains je garde Lumière.

  • Aurore dit :

    Bonsoir Néo le vent

    Des vers jetés à l’Haut
    Sortent de leur sommeil
    Ceux qui s’endorment trop
    Temps de trace vermeil
    Qu’à la Mère tu portes
    Le vent tes écrits nous emportent
    Sur des chemins de volupté
    Bordés de songes Félicité

    Bec alizé

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Aurore ,

      Dans l’Eau Dormante des Rives de Flore ,
      En Prime Abord Mère est Présente ,
      Toute Odorante aux Sens de l’Hors ,
      Son Corps en Soie la rend Vivante.
      ~
      Dans son Sillage le Choeur des Chênes ,
      Effleure la Voie d’un Nouvel Âge ,
      Celui où l’Onde d’une Souterraine ,
      Touche tour à tour d’Anciens Rivages.
      ~
      NéO~
      ~
      Doux Zèphyr

  • Cher Ami, vos écrits remontant par le temps, un autre détour, me ramènent par ici. Un chemin que j’avais du traverser en temps qu’âme errante à cette époque.. et oui… coincée entre deux mondes.. une sorte de fantôme..!
    soyons léger .. on en rit bien après..
    Néo, c’est bien plus beau ici, les lignes aux couleurs de l’eau, couleurs de l’émotion, des sentiments, les lignes en reflets et la barque amarrée n’attendant que le bon moment , légère en surface mais aussi en eau claire et transparente.. elle reste suspendue..

    Novembre 2010
    Levant le Voile sur son Cancer , Au Gré des Brumes du Vieux Gréement ,
    La Corne Entonne sur le Distant , Les Premières Notes d’un Appel Clair
    (….. étrange comme coïncidence..)

    et la pleine Lune arrive pour le 3…

    entre les lignes, que tu as mises à l’eau.. les rames relevées pour mieux rimer… tu as bien su mener ta barque..

    Oui, vu par ici, c’est plus la même chanson, j’ai une autre vue, d’autres images… mais c’est beau, mais comme c’est beau ! ..

    Mille becs de Lune… de Loup-Néa

    • Drenagoram dit :

      Amie des Lignes d’Outre~Mère , Ce Sillage demeure Hors du Temps ,
      Comme une Enclave de mon Vivant , Rendant Hommage à la Lumière ,
      De ce Mouillage Tout en Eaux Claires , Ma Barque Adhère aux 4 Vents ,
      Fendant les Airs d’un Vif Argent , Recouvrant d’Hors les Ephémères .
      ~
      NéO~
      ~
      Becs sans Naufrage d’un Vieux Loup de Mère 😉

  • Dès le réveil, je me souviens et je reviens ici aux couleurs des eaux tropicales.. L’image d’en barque à Sion a encore eu raison.. Tu m’as fait une piqure de rappel à jongler comme tu l’as fait.. Tout s’enchaîne : le temps des moissons, sion ne te vois pas, on t’entend, avoir une paille mais je la trouve bien avec Oasis, à sirop thé pour l’été quand il fait chaud.. Rester sur la paille peut être le plaisir campagnard, au séant.
    Ah et bien sûr, il faut aussi se méfier de l’eau qui dort… quelque fois surprenant.. Tes mots, âme mi NéO, se sont jamais perdus. Ils sont toujours présents.. On s’embarque aisément. glou glou bisou… de Loup de Mer….. Néa

    • Drenagoram dit :

      Dans cette Île aux Traits Hors , à Fleur du Bleu Lagon ,
      Sommeille le Pendragon , en Attendant l’Aurore ,
      Venant Porter son Corps , Vers les Rives d’Avalon ,
      Pour une Dernière Moisson , Résonne le Son du Cor .
      ~
      A Fleur de l’Eau s’endort , les Rêves de l’Homme~Poisson ,
      Quittant las la Prison , du Grand Royaume des Morts ,
      Pour devenir Maître à Bord , Au Delà des Illusions ,
      Les Mots parlent d’Inversion , A Tour de Rôle du Sort .
      ~
      NéO~
      ~
      Becs au Fil du Présent , Tout s’enchaîne sur le Long ,
      Au Fil de Chaque Maillon , Car Rien ne Meurt Vraiment ,
      L’Histoire Naturellement , nous Offre un Chant de Vision ,
      Ces Poètes aux Cent Noms , Content le Voeu des Amants.

  • Manouchka dit :

    Je porte au cœur ton souvenir,
    Mémoire d’une âme, comme un soupir,
    Venue murmurer en ce jour,
    L’alliance d’un si bel amour…

    Sa voix me presse de revivre;
    Miser ma vie sur la confiance,
    Écrire les mots d’un nouveau livre;
    Un homme une femme, un pas de danse…

    Ce monde porte l’éphémère,
    Portes cloîtrées sur des chimères,
    Sur mon âme devenue austère,
    Jusqu’à vénérer sa geôlière…

    Prendre sur soi tous les reproches,
    Couler au fond comme une roche,
    Rejoindre les abysses d’ailleurs,
    Pour endormir mes noires heures…

    Fragments de vie en éclatés,
    Venus scléroser mes attentes,
    Mes prières en chapelle ardente;
    Un nouveau ciel à contempler…

    Tout grand ouverts, mes yeux le voient,
    Un face à face, Hymne à la Joie,
    Agenouillés l’un devant l’autre,
    Remerciant Dieu en patenôtres…

    Ensemble enfin sur cette route,
    Avec l’absence de tous nos doutes,
    Vivre avec lui à chaque instant,
    Les joies de l’amante et l’amant…

    Manouchka ©

    Becs de Joie ….xxx

    • Drenagoram dit :

      Portant l’Anneau du Premier Jour , Noué Autour de ses Désirs ,
      Ivre du Parfum des Souvenirs , écrivait l’être d’Hors aux Tours ,
      Implorant l’Onde du Libre Cours , de voir une Fois se Réunir ,
      Les Lèvres d’Ambre et l’Oeil de Myrrhe , Sur les Basses Terres du Fleuve Amour.
      ~
      A la Lumière du Contrejour , A Fleur du Vol des Ephémères ,
      Le Temps Lui Même se Désespère , Ce Solitaire vit sans sa Cour ,
      Son Sable étant d’Aucun Secours , Recouvrant l’Ombre des Légendaires ,
      D’un Nouveau Monde Devenu Désert , où se morfond la Rose d’Atours .
      ~
      Si Dense Pourtant est sa Parure , Lové au Coeur des Eléments ,
      La Roche est son Buisson Ardent , Faite d’une Alliance Contre Nature ,
      Sauvage et Douce dans sa Mesure , sa Mémoire demeure en Fragments ,
      Ses Yeux si Verts à chaque Instant , Reflètent l’Absence dans un Mumure .
      ~
      Au Loin Perché sous d’Autres Azurs , Résonne le Cor de son Vaillant ,
      Sa Route est Faite d’un Océan , Ceignant la Voûte de Reflets Purs ,
      Sans Vague à l’Âme est sa Blessure , Nul Drame l’Evoque Naturellement
      Elle Porte la Couleurs des Amants , Hors des Silences de l’Ecriture .
      ~
      NéO~
      ~
      Becs d’Ailleurs ….

  • mu64 dit :

    A la mémoire de Mère

    • Drenagoram dit :

      A l’Une aux Yeux si Claires , Sous la Voûte Etoilée ,
      Guidant de ses Reflets , le Vol des Ephémères ,
      Hors Sol en l’Univers , leurs Courses Restent Relié ,
      D’un Mouvement d’Aile Ainée , Vers la Source de Lumière.
      ~
      NéO~
      ~
      Becs Miss Terre

  • melusinefee dit :

    http://www.musikiwi.com/paroles/hubert-felix-thiefaine,lorelei-sebasto-cha,25765.html

    A celle qui porte en soi celui qu’elle aime
    A sel qui aime à ses pour le portée en soie
    En elle, il sent la vie
    Un amour fusion Elle
    A ce lien qui relie
    A ces eaux claires,
    Assez haute transe parente
    Pour le plaisir de retrouver Turque Oise
    ce bleu-vers magique
    A ce corps Don d’Amour qui nourrit en son sein
    A cette âme en soi, Un séparable
    Ah Sésame en Divin

    A ces couleurs paradisiaques qui font contraste au ciel gris de cet été.

    Un pti coin de paradis contre un coin de parapluie
    Becs ti NéO
    Néa

    • Drenagoram dit :

      A l’Hors l’Amie Néa , Perdue au Paradis ?
      Le Bleu Turquoise Ici , Toise le Vers Poésie ,
      Parlant du Don de Soie , les Mots de Flore Relie ,
      Loreleï se nourrit , d’Esprit sans Foi ni Lois .
      ~
      NéO~
      ~
      Becs des Rives .

  • Ici on se sent aussi heureux qu’un petit poisson dans l’eau.

    • Drenagoram dit :

      En Souvenir de Provence , Croisé entre deux Eaux ,
      Nageant comme le Verseau , Au Gré d’une Seconde Chance ,
      A Force de Faire Alliance , son Sillage est d’Echo ,
      Au Delà du Verre en Maux , Il Cherche sa Résonance .
      ~
      NéO~

  • Ici on trouve paix, bien loin des tumultes , des tourbillons de la vie, des grands courants et eaux troubles. Ici tout est clair aux multiples couleurs éclatantes. Un petit coin abrité . J’aime y revenir au moins pour le plaisir des yeux en premier lieu. On a envie de se la couler douce sans s’écraser.

    • Drenagoram dit :

      En ce Lieu sous Lumière , A Mille Cieux des Tumultes ,
      Rien ne Trouble la Matière , L’Encre sèche sous les Verts ,
      Un Juste Nécessaire , d’Une Quête Identitaire ,
      Né Mots a son Repaire , sans Autres Objets de Culte .
      ~
      NéO~
      ~
      Becs du Nautilus 😉

  • melusinefee dit :

    je distribue mes découvertes en pensant à tes feuilles

    • Drenagoram dit :

      J’aime bien cet air léger , au fil du Temps passant ,
      Son Onde suit le mouvement , d’un chant oxygéné,
      Au fond il faut rêver , pour voir les choses vraiment ,
      Tout en restant vivant , une fois bien embarqué .
      ~
      NéO~

  • Néa dit :

    à suivre les petits cailloux de Le marchand, je reviens par ici Haut l’ami…

    j’écoute le Lac tout en déposant de bons becs…
    et les petits cailloux ramassés au passage 😉

    melusinefee Antinea – ~Sillage~ | DRENAGORAM
    drenagoram4444.wordpress.com/sillage/‎
    C’est Juste Lily , … entre les lignes, que tu as mises à l’eau.. les rames relevées pour mieux rimer… tu as bien su mener ta barque. ….. 29/08/2013 Ce 29 août 2013, pour la cinquième fois cette année, une fusée Ariane 5 doit décoller du centre …

    • Drenagoram dit :

      Bonsoir Néa~

      Dans ton sillage cette fois , l’oreille au bord de l’onde ,
      A fait l’haut lien au monde , reliant nos courtes voix ,
      Ainsi le son de nos pas , sèment des cailloux en Ronde ,
      Le fil du Temps seconde , notre Âge ouvrant ce choix.
      ~
      La Dame du lac au delà , par foi lance un coup de sonde ,
      Envers les eaux profondes , engloutissant toutes voies ,
      Dans les cités sans joies , un jour où l’orage gronde ,
      L’Âme redevient féconde , pour entendre les bois.
      ~
      NéO~
      ~
      Becs au passage

  • Ariaga dit :

    Je suis toujours dans ton sillage et je te souhaite pour l’année qui vient la réalisation de tes désirs les plus fous ! Amitiés.

  • Château d'YS dit :

     » Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
    Suspendez votre cours :
    Laissez-nous savourer les rapides délices
    Des plus beaux de nos jours ! »
    Becs factices 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :